Profweb

Accueil » Publications » Articles » PERFORMA : place aux TIC dans la recherche

Publications

Articles

Publié le 3 mai 2009 | Multidisciplinaire

PERFORMA : place aux TIC dans la recherche

Les technologies de l’information et de la communication (TIC) constituent un domaine de recherche riche pour des enseignants qui désirent approfondir des thèmes de recherche précis. Dans le cadre de leur essai réalisé pour l’obtention de la maîtrise en enseignement au collégial offerte par le Secteur PERFORMA de l’Université de Sherbrooke, des enseignants ont opté pour la réalisation de travaux de recherche intégrant un questionnement sur les TIC; nous avons décidé de vous présenter quelques-uns d’entre eux. Notre première chronique a mis en valeur les travaux de Stéphane Boucher. Notre deuxième chronique a permis de mieux connaître les travaux de Marilyn Cantara. Cette troisième chronique présente l’essai réalisé par Sylvie Charette qui a pour titre Élaboration d’un environnement tutoriel d’apprentissage en ligne pour favoriser le jugement clinique en soins infirmiers au collégial.

Dans sa pratique d’enseignante en soins infirmiers au cégep de Saint-Jérôme, Sylvie a remarqué que les étudiants ont de la difficulté à faire des liens entre leurs différents contenus de cours, car ils font de l’apprentissage par tiroir ainsi que de l’apprentissage en surface. Or, cela a un impact sur le jugement clinique, qui prend forme dans la démarche de soins. Comme il est difficile d’augmenter le nombre de stages pour amener les étudiants à développer leur jugement clinique, elle a conçu un environnement tutoriel en ligne en vue de favoriser le jugement clinique que Sylvie a ensuite mis à l‘essai puis évalué dans le cadre de son essai. L’environnement conçu est basé sur le modèle de la démarche de soins et sur le potentiel des TIC en lien avec les objectifs poursuivis.

Dans l’environnement supporté par DECclic, un groupe d’étudiants de troisième année avait accès à un espace administratif, un espace d’information, un espace de communication et de collaboration, un espace d’assistance ainsi qu’un espace de production. C’est dans ce dernier que les étudiants étaient invités à résoudre des situations cliniques en vue de s’exercer à appliquer leur jugement clinique.

Au terme de la session, quatre plans de soins ont fait l’objet d’évaluation par deux groupes d’étudiants : l’un qui a utilisé l’environnement tutoriel (groupe 1) et l’autre qui ne l’a pas utilisé (groupe 2). Au regard des résultats, Sylvie a constaté une moyenne supérieure pour les quatre plans de soins pour le groupe 1. Sur le plan statistique, ces résultats sont significativement différents, sauf pour deux étapes de la démarche de soins.

En fonction du questionnaire d’auto-évaluation complété par les étudiants du groupe 1, il ressort que l’environnement tutoriel présente des forces en lien avec la démarche de soins, à savoir la capacité à discerner les manifestations, à regrouper les données et à établir les causes. Toutefois, il est plus faible pour aider les étudiants à établir l’ordre de priorités entre les diagnostics infirmiers, à formuler des objectifs de soins et à planifier des interventions infirmières.

Peut-on penser qu’un environnement tutoriel exposant les étudiants à des situations cliniques pourrait constituer une piste pour enrichir les stages?

1 commentaire(s)

  1. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Céline Longpré a écrit le 17 mai 2010 à 19h35

    Bonjour Sylvie, Bravo pour ton travail.Cela semble intéressant. J'aimerais juste bien comprendre ce que tu veux dire quand tu parles d'environnement tutoriel(gr#1) et l'autre gr #2 qui n'était pas tutoriel veut dire quoi exactement. Merci.

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*