Profweb

Accueil » Publications » Articles » Parcours inspirant d'un nouvel enseignant ayant apprivoisé les TIC

Publications

Articles

Publié le 9 février 2016 | Multidisciplinaire

Parcours inspirant d'un nouvel enseignant ayant apprivoisé les TIC

Dans le cadre de notre série Parcours inspirant, j’ai rencontré Alexandre Dal-Pan, nouvel enseignant en biologie en fin de formation au Diplôme d’études supérieures spécialisées en enseignement collégial (DESS) à l’Université Laval. Nous avons la chance de l’accueillir dans notre équipe de rédaction. Les 20 et 21 janvier 2016, Profweb a rencontré les étudiants du DESS dans le cadre du cours Intégration des TIC. Alexandre a manifesté son intérêt pour collaborer avec notre équipe suite à notre présentation. Voyons ce qui l’anime actuellement.

Trajectoire professionnelle

Alexandre a quitté sa France natale il y a 5 ans afin de afin de poursuivre son travail de chercheur en biologie à l’Université Laval. Il avait eu la piqûre de nos grands espaces dès son premier séjour au Québec en 2008. Les baleines de Tadoussac et les paysages de la Gaspésie l’ont particulièrement charmé.

Alexandre détient un post-doctorat en biologie. Son champ d’expertise en tant que chercheur: la biologie du vieillissement et, plus précisément, les approches nutritionnelles qui ralentiraient l’évolution de certaines maladies neurodégénératives comme, par exemple, la maladie d’Alzheimer. Après 5 années en recherche, il a eu l’opportunité de goûter, en parallèle à ses travaux, à l’enseignement universitaire. S’en est suivi le DESS, un incontournable pour celui qui découvrait alors notre magnifique réseau collégial. Ce fut pour lui un véritable coup de cœur et la confirmation que le milieu collégial correspondait vraiment à ses attentes professionnelles.

Avant de poursuivre, il faut préciser le contexte particulier dans le lequel Alexandre poursuit sa formation. Il a fait un premier stage en enseignement au Cégep Garneau à la session d’hiver 2015. Il y a ensuite été embauché comme enseignant de biologie à l’automne 2015. Il complète maintenant sa formation et entame son deuxième et dernier stage à l’hiver 2016 dans le même cégep.

Être technophobe quand on est un futur prof, ça se soigne!

Avant d’entreprendre sa formation au DESS, Alexandre maîtrisait un certain nombre de logiciels de base, sans plus. Il n’était pas nécessairement enthousiaste à l’idée d’intégrer les TIC dans son enseignement. À la blague, il avait indiqué lors de son premier cours qu’il était même presque « technophobe ».

En fait, je souhaite que l’utilisation des TIC soient mise au service de la pédagogie et non l’inverse. J’ai l’impression que l’utilisation des TIC actuellement est plus vu comme un break à bras que l’on aurait laissé enclenché dans l’auto, c’est-à-dire un frein aux choix pédagogiques faits par l’enseignant. Utiliser la technologie dans nos enseignements, oui. Mais à bon escient et en l’exploitant complètement!

Alexandre fait notamment référence aux tableaux blancs interactifs dans les écoles qui ne trouvent pas toujours preneur ou qui peuvent être sous-utilisés en raison du manque de formation des enseignants.

Il semble que le cours du DESS portant sur les TIC lui donne le goût d’explorer de nouvelles avenues technopédagogiques. Il découvre maintenant de nouvelles approches, des outils et des applications qu’il souhaite intégrer dans sa pédagogie.

J’emmagasine beaucoup d’information depuis quelques mois, notamment grâce à cette formation en pédagogie qu’est le DESS. Je me rends compte que ma légère « aversion » pour les technologies était probablement attribuable à ma méconnaissance des divers outils disponibles pour faciliter l’enseignement, mais également, des différentes stratégies d’apprentissage des étudiants.

Recherche et enseignement : un duo gagnant?

Avec son bagage significatif en recherche, Alexandre voit déjà les retombées dans son enseignement.

C’est un atout, car je fais des liens avec des projets concrets. Je peux donner des pistes aux étudiants sur les différentes avenues possibles du côté de la recherche. Je leur fournis des exemples de projets faisant appel à plusieurs disciplines. Je fais référence à des anecdotes de laboratoire.

Je pense que l’on peut jouer un rôle significatif dans le cheminement scolaire et vocationnel des jeunes que l’on côtoie. Actuellement, j’enseigne dans le cours Introduction à la neuropharmacologie aux étudiants de premier cycle en pharmacie à l’Université Laval. Il s’agit d’une autre expérience inspirante qui aura un impact dans mon rôle d’enseignant.

Je lui ai demandé si la recherche au collégial pouvait l’intéresser. C’est une autre option qui s’offre à lui. Pour le moment, son souhait le plus cher est d’enseigner!

Questions en rafale 

Ce qui caractérise Alexandre dans un projet : 

Je suis investi, organisé et passionné!

Ce qui l’anime le plus en ce moment :

La découverte des nouveautés en lien avec les TIC, à la fois pratiques et ludiques pour animer, voire « réanimer » l'enseignement!

Une force qui le distingue :

Mes compétences en communication auprès de tout public.

Une source d’inspiration dans sa pratique :

Mon ancien professeur de biologie en dernière année du lycée en France, par ses choix de stratégies pédagogiques inspirantes et innovantes, mais également sa bonne humeur et son dynamisme contagieux.

Une différence entre le système d’éducation en France et celui du Québec :

Culturellement, les approches éducatives sont assez différentes d’un continent à l’autre. Au niveau du cégep et du lycée (équivalents du point de vue scolaire), plusieurs différences majeures existent. Le cégep se distingue du lycée, selon moi, par la possibilité qu’il offre aux étudiants de choisir leur programme et leurs cours, mais aussi de pouvoir en changer si jamais leurs choix s’avéraient incompatibles avec leurs goûts personnels et leurs objectifs de vie.

Son expression québécoise préférée :

« TIGUIDOU!!! » en raison de son côté « décalé » et relativement absurde lorsqu’on l’utilise en compagnie d’autres personnes. Cette expression résume bien, selon moi, tout l’élan consacré à une action que l’on entreprend avec le sourire et beaucoup de bonheur! 

Une citation qui le guide dans ses élans et ses creux de vague :

« Je sers la science et c'est ma joie! » (Disciple, fervent cobaye de Léonard le génie)

Ce qui lui permet de recharger la créativité:

Mes recherches de blogues inspirants sur internet, mes visites d'expositions artistiques et scientifiques, mes lectures de romans fantastiques et de science-fiction, sans oublier les soirées entre amis!

4 commentaire(s)

  1. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    C85afaaad9a45c376661a94cc28716eb

    Nicole Perreault a écrit le 9 février 2016 à 13h18

    Merci Caroline pour ce beau parcours inspirant. Des profs aussi engagés et passionnés, c'est vraiment... tiguidou !

  2. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Alexandre Dal-Pan a écrit le 9 février 2016 à 20h45

    Et encore, ce n'est que le début Nicole! Du moins, je l'espère. :)

  3. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Maude Trépanier a écrit le 9 février 2016 à 16h35

    Un parcours en effet très inspirant qui me laisse espérer que je puisse aussi moi-même apprivoiser les TIC ! Bravo Alexandre !

  4. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Alexandre Dal-Pan a écrit le 9 février 2016 à 20h42

    Merci Maude. Je suis content de voir que mon revirement d'état d'âme envers les TIC soit "contagieux! ;) Je te souhaite beaucoup de bonheur et de réussite dans ta future carrière!

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*