Profweb

Accueil » Publications » Articles » Les technologies mobiles... la classe à géographie variable

Publications

Articles

Publié le 11 septembre 2006 | Multidisciplinaire

Les technologies mobiles... la classe à géographie variable

On ne remet plus en question l'apport des technologies de l'information et de la communication dans le soutien des activités pédagogiques. Les applications permettant la médiatisation de contenu, le stockage et le partage d'information en présentiel ou non, de façon personnelle ou en collaboration, élargissent maintenant le contexte d'apprentissage à l'aide des technologies. Ainsi, le laboratoire informatique, jadis seul lieu privilégié pour l'utilisation pédagogique de l'ordinateur, se voit progressivement déclassé par la classe branchée et aussi par la résidence branchée. On retrouve maintenant dans la classe, mais aussi à domicile, la possibilité d'utiliser l'ordinateur portable ou non branché au réseau informatique. Le contexte pédagogique s'est donc élargi.

Ce contexte pédagogique à géographie variable risque d'être accru avec l'arrivée des technologies mobiles (portables, nomades...) dont l'utilisation pédagogique est en croissance continue. Ces petits outils peuvent maintenant utiliser des logiciels variés et compatibles avec ceux des principaux systèmes d'exploitation, lire des ressources multimédias, tout en assurant une connectivité sans fil à un réseau informatique ou à Internet. Par exemple, un enseignant peut préparer des questionnaires sur son ordinateur et les transférer sur un assistant numérique personnel (PDA: Personal digital assistant). Par la suite, ses étudiants munis d'un PDA le rempliront lors de leur exploration sur le terrain. Des documents audio, vidéo, des animations, des simulations, etc., peuvent être consultés dans une grande diversité de contextes. Des ressources pédagogiques adaptées à ces technologies sont de plus en plus disponibles. Voir par exemple Mathtutor qui propose en baladodiffusion une série de séquences vidéo utilisables sur un lecteur multimédia (ex. iPod) offrant des modélisations de fonctions mathématiques. Les étudiants peuvent également être reliés entre eux pour réaliser un travail en collaboration.

Ces dispositifs nomades semblent donc détenir des caractéristiques qui peuvent leur permettre d'être intégrés à la pédagogie :

  • Disponibilité : grande disponibilité sur le marché et faible coût
  • Multifonctionnalité : supporte une variété d'applications
  • Complémentarité :  adaptation au matériel et logiciels existants
  • Portabilité : capacité d'être utilisés dans des lieux variés tout en continuant d'être mobiles à l'intérieur de ces lieux
  • Facilité d'utilisation : courbe d'apprentissage peu élevée
  • Perception de l'apprenant : facilement acceptés en tant qu'outil pédagogique
  • Intéractivité sociale : capacité d'échanger des données et de permettre la collaboration entre apprenants
  • Adaptation au contexte : peuvent recevoir et transmettre des données réelles ou simulées, uniques à l'emplacement, à l'environnement et au temps déterminés
  • Connectivité : un réseau partagé peut être créé en connectant des dispositifs mobiles aux dispositifs de collecte de données, à d'autres outils nomades ou à un réseau commun
  • Adaptation aux caractéristiques de l'apprenant : respect du rythme individuel et du style d'apprentissage
  • Utilisations pédagogiques variées : des exemples d'utilisation existent déjà pour différentes approches pédagogiques (behaviorisme, constructivisme, apprentissage situé, collaboration, apprentissage continu)

"Les voyages forment la jeunesse" dit-on et les technologies mobiles pourrraient y contribuer, mais jamais s'il s'agit d'une fuite en avant. Toute intégration de nouveaux outils doit toujours se faire en continuité avec les besoins pédagogiques préalablement identifiés.

Ressources suggérées par l'auteur

0 commentaire(s)

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*