Profweb

Accueil » Publications » Articles » Les finalistes du Concours intercollégial de photo Le monde en images partagent leurs réflexions sur la photographie

Publications

Articles

Publié le 9 mai 2017 | Multidisciplinaire

Les finalistes du Concours intercollégial de photo Le monde en images partagent leurs réflexions sur la photographie

Le CCDMD (Centre collégial de développement de matériel didactique) organise annuellement le Concours intercollégial de photo Le monde en images pour étudiants. Cette année marque la sixième édition du concours qui est ouvert à tous les étudiants du réseau collégial. Les photos des finalistes ont été exposées au Collège de Maisonneuve du 1er au 5 mai 2017, et la cérémonie de remise des prix et le vernissage de l'exposition ont eu lieu le 3 mai.

Les photos soumises au concours sont versées au site web Le monde en images qui ne cesse de croître. Cette collection de photos peut être utilisée dans le développement de matériel didactique et toutes les images sont libres de droits, comme indiqué sur le site web dans la licence Creative Commons. Ce site évolue constamment et permet désormais aux utilisateurs de partager du contenu vidéo ainsi que des photos.

Les étudiants avaient du 22 août 2016 au 15 mars 2017 pour faire parvenir leurs photos et, cette année, ils en ont soumis 1 292. Chaque photographe pouvait envoyer un maximum de 5 photos et, parmi toutes les entrées, 29 photos ont été retenues comme finalistes. Il y avait 5 prix à gagner:

  • Premier prix - 1000 $
  • Deuxième prix - 750 $
  • Troisième prix - 500 $
  • Prix Environnement et développement durable - 500 $
  • Prix Coup de cœur du public - 250 $

Les premier, deuxième et troisième prix ainsi que le prix Environnement et développement durable ont été décernés par un jury. Le prix Coup de cœur du public a été remis pour la photo qui a reçu le plus de votes sur le site web Le monde en images.

Félicitations aux gagnants de cette année!

De gauche à droite : Morgane Clément-Gagnon, 3e prix (Aspirations); Samir Gouin, prix Environnement et développement durable (Clartéy); Victor Bui Trong, prix Coup de cœur du public (Le sang rouge); Aisha Sayed, 2e prix (Smog); Andrew Nowacki, mention spéciale (L'incontournable). Crédit photo : Alexandre Claude (source)

1er prix: Akoho, par Léo Konnerth

Portrait d'une femme assise dans une chaise bercante, une poule dans un bras

Portrait d'une villageoise aux alentours de Fianarantsoa, à Madagascar (source).

2e prix : Smog, par Aisha Sayed

Vue de la ville couverte de smog à travers une fenêtre, un homme se tient à l'intérieur, un masque d’hôpital sur le visage

Cette photo a été prise au Japon (source).

3e prix : Aspirations, par Morgane Clément-Gagnon

Personne en mouvement sautant par en arrière dans un corridor, près d'une sortie de secoure et d'un extincteur

Photo prise à Montréal représentant qu'il nous faut faire face à nos aspirations et au feu qui nous consume, car il n'y a pas de porte de sortie malgré les fantômes qui nous habitent (source).

Prix Environnement et développement durable : Clarté, par Samir Gouin

Une tortue vue de haut, dans les eaux limpides du Pacifique

Dans les eaux chaudes et limpides du Pacifique : la majestueuse reine de la mer. Moorea, Polynésie française (source).

Prix Coup de cœur du public : Le sang rouge, Victor Bui Trong

Un poing levé entouré d'un nuage de fumée rouge

Cette main représente la révolution de notre époque. Parc du Mont-Royal, Montréal (source).

Quatre autres photos ont reçu une mention spéciale du jury. Vous pouvez voir toutes les photos gagnantes en visitant la page des lauréats sur le site web Le monde en images.

Apprendre à connaître les photographes

Curieuse à propos des étudiants qui ont participé au concours, j'ai envoyé un bref sondage à tous les finalistes pour découvrir ce qui les a attirés vers cet art et comment ils utilisent la photographie.

J'ai toujours été visuellement très sensible à mon environnement et, grâce à la photo, j'arrive finalement à exprimer ce que je ressens. Tristan Lajarrige, Collégial international Sainte-Anne
La photographie me permet de mettre de l'ordre dans ce qui m'apparaît chaotique. J'aime les jeux de lignes et les perspectives sans point de fuite. Morgane Clément-Gagnon, Collège Marsan
Je pense que la photo permet vraiment des expressions illimitées de créativité. Il y a toujours des photos qui n'ont jamais été prises auparavant. De plus, c'est une excellente façon de documenter des voyages et des événements spéciaux. Samir Gouin, Collège Marianopolis

Bon nombre d'entre eux ont participé au concours pour se mesurer aux autres étudiants et pour obtenir un peu de reconnaissance du même coup. Pour certains, le fait d'avoir été retenu parmi les finalistes les motive énormément à continuer à développer leur talent, car il s'agit d'un passe-temps plutôt récent.

Je suis fascinée de voir ce que je peux capturer. Le mouvement en arrêt, les ombrages et un coucher de soleil… Figer dans le temps le moment présent. Marilyne Jacob, Cégep Lionel-Groulx
Il y a plusieurs genres de photo à essayer et bien des scènes à capturer. On n'a pas le temps de s'ennuyer avec la photo, car tout ce qui est pris en photo est unique et éphémère. Jeremy Audet, Cégep Heritage

Tous les étudiants qui ont répondu à mon questionnaire utilisent une forme de réseau social ou une plateforme web pour exposer leurs œuvres. Instagram semble être l'application la plus populaire, de même que Facebook et un site web appelé 500px, spécialement conçu pour permettre aux photographes de stocker ou de téléverser leurs œuvres. Un étudiant a mentionné préférer les photos imprimées aux plateformes web, tandis que d'autres ont indiqué avoir leur propre site web et travailler à la préparation de leur première vraie exposition, qui aura lieu bientôt. Ces photographes sont toujours prêts, appareil en main, puisqu’on ne sait jamais quand la prochaine occasion de prendre une photo se présentera.

Capturer le moment et en garder un souvenir éternel. J'adore jouer avec la profondeur de champ, la composition, surtout, et aussi les angles de prise de vue. Kolya Hubacek-Guilbault, Cégep de Jonquière
Sortir dehors et capturer le monde! Plus j’arrive à prendre d'images, plus je suis heureux! Félix Serre, École nationale d'aérotechnique
Avec un appareil numérique, on peut prendre beaucoup de photos et les regarder au moment de l'édition. Avec un appareil à pellicule, on mise vraiment sur la qualité de la photo plutôt que sur la quantité. Aisha Sayed, Collège Marianopolis

Quelques conseils de la part des finalistes

Lorsque j'ai demandé aux finalistes de donner des conseils aux enseignants sur la façon d'utiliser des photos dans leurs cours, diverses suggestions ont été fournies:

  • Ajouter des photos aux présentations PowerPoint pour y mettre de la vie et pour aider à garder l'attention des étudiants.
  • S'assurer de reconnaître le mérite et de mentionner l'auteur de la photo.
  • Autoriser et encourager les étudiants à inclure des images et des photos dans leurs travaux, en y intégrant la créativité et en permettant l'expression personnelle.
  • L'analyse de photos peut se faire facilement et pourrait être utile dans une variété de disciplines.
  • Permettre aux étudiants de soumettre une création de pair avec les travaux traditionnels, où les images pourraient servir à expliquer certains éléments du travail original.

Presque tous les étudiants ont mentionné qu'ils utilisaient des logiciels pour améliorer leurs photos. La plupart utilisent le logiciel Lightroom d'Adobe. Ils trouvent qu’il s’agit d’un bon outil pour améliorer les photos sans les modifier complètement. L'utilisation du logiciel demande une certaine formation et la plupart recommande de visionner des tutoriels vidéo sur YouTube pour commencer. Pour effectuer des ajustements majeurs aux photos, les étudiants recommandent Photoshop. Il s'agit d'un outil plus complet pour modifier des photos tout en leur donnant un aspect professionnel, mais son utilisation est plus complexe.

Je tiens à féliciter tous les étudiants qui ont participé au concours. Les photos soumises sont magnifiques, impressionnantes et incitent à la réflexion. Je vous encourage tous à visiter le site et à constater par vous-même le talent remarquable des étudiants.

Merci aux finalistes qui ont répondu à mon questionnaire et qui m'ont aidée avec cet article. J'espère que leur histoire inspirera d'autres personnes à se doter d’un appareil et à prendre des photos!

2 commentaire(s)

  1. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    6c359cb7de68ef8fe8334b69d373e1a3

    Denis Chabot a écrit le 9 juin 2017 à 15h48

    Que de travail dans cette récolte d'information à propos du concours et du travail des participants. Ce portrait est très utile. Au nom des finalistes, nous vous disons merci.

  2. L’auteur vous répond

    Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Angie Stevens a écrit le 12 juin 2017 à 9h20

    Quel beau message. C'était un grand plaisir d'échanger avec les participants et d'apprendre de leurs expériences. Ils sont inspirants et j'ai déjà hâte de voir les soumissions de l'année prochaine!

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*