Profweb

Accueil » Publications » Articles » Les classes polyvalentes du Vanier College

Publications

Articles

Publié le 27 avril 2014 | Multidisciplinaire

Les classes polyvalentes du Vanier College

À l’automne 2013, un nouveau type de classe d’apprentissage actif a ouvert ses portes au Cégep Vanier College. Cela vise à répondre au besoin de construire toujours plus de locaux d’apprentissage actif, malgré des ressources financières limitées. Pour ce faire, il a fallu cibler les caractéristiques dont les enseignants avaient vraiment besoin.

Le local A-401

Le local A-401

Certains enseignants ne veulent tout simplement pas faire d’activités d’apprentissage actif, alors que d’autres ne veulent le faire que de temps en temps. Il y a même certains enseignants qui rapportent que leurs étudiants leur demandent de ne pas faire d’apprentissage actif à tous les cours : ces enseignants font des exposés magistraux durant certains cours, et de l’apprentissage actif (qui demande plus d’efforts de la part des étudiants) durant d’autres cours. Vanier avait besoin de classes qui permettaient de faire les deux types d’enseignement.

Répondre aux besoins des enseignants

Vanier avait déjà une classe d’apprentissage actif, aménagée à grands frais et remplie d’outils technologiques, au local N515. Malheureusement, plusieurs enseignants hésitent à enseigner dans cette classe. L’une des principales causes de cette hésitation est que les enseignants sont inconfortables avec la quantité de matériel technologique présente. Ils ont l’impression qu’ils ne sauraient pas comment l’utiliser et qu’ils auraient l’air stupides devant leurs étudiants. Il y a aussi certains enseignants qui ont dit : Avec la façon dont je vais enseigner, je n’ai pas besoin de tout ce matériel, alors c’est du gaspillage pour moi d’utiliser cette classe alors que quelqu’un d’autre pourrait y être à ma place.

C’est ainsi qu’est née l’idée de créer des classes qui répondraient vraiment aux besoins des enseignants. La caractéristique la plus appréciée de la classe d’apprentissage actif du N515 était les chaises à roulettes. Avec ces chaises, les étudiants peuvent se déplacer facilement. L’idée était de faire en sorte que les gens qui utilisaient la salle puissent la réaménager de la façon dont ils le voulaient pour faire le travail qu’ils avaient à faire.

Des tables et des chaises à roulettes

Des tables et des chaises à roulettes

Un autre objectif était de permettre aux étudiants d’écrire individuellement, tout en permettant à chaque sous-groupe d’étudiants d’enregistrer ce qu’il faisait et de le rendre visible à tous sans utiliser de tableau blanc interactif (TBI). Les étudiants ne sont pas toujours à l’aise en utilisant les TBI. De plus, les TBI coûtent très cher et ne fonctionnent pas toujours. La solution a été d’utiliser de simples tableaux blancs « traditionnels » à la place. Ceux-ci ont été installés sur toutes les surfaces murales disponibles. Quelques-uns ont été taillés sur mesure pour entrer dans des espaces aux dimensions irrégulières.

Les tableaux blancs du local D-244

Les tableaux blancs du local D-244

La place des ordinateurs portables dans la classe

Les ordinateurs portables sont la dernière composante dont il faut parler. Il est important d’offrir aux étudiants un accès à internet et à différents programmes informatiques. Quand un enseignant travaille dans une classe « traditionnelle », il doit réserver un laboratoire informatique pour que ses étudiants puissent avoir accès un ordinateur.

Des ordinateurs sur les tables de la classe d’apprentissage actif du Vanier College

Des ordinateurs sur les tables de la classe d’apprentissage actif du Vanier College

Parce que les écrans des ordinateurs de bureau sont placés sur les tables, dans la classe d’apprentissage actif du local N515, il y est difficile pour les étudiants de voir leurs coéquipiers de l’autre côté de la table. Cela limite la communication au sein des équipes.

Dans les classes polyvalentes, des ordinateurs portables sont utilisés. Ces ordinateurs ont l’avantage qu’on puisse en replier les écrans. On peut également les ranger quand on ne les utilise pas. Cela limite l’utilisation abusive de Facebook ou d’autres sites du genre. Les ordinateurs ne sont sortis que quand ils sont nécessaires pour une activité.

Un meuble de rangement pour ordinateurs portables dans une classe polyvalente

Un meuble de rangement pour ordinateurs portables dans une classe polyvalente

Pour gérer les portables, un meuble de rangement où ils peuvent tous être branchés a été fabriqué. Au départ, les gens craignaient que les étudiants qui auraient un cours à la fin de la journée ne trouvent des portables aux piles déchargées, mais ce meuble a permis d’éviter ce problème. Il y a aussi quelques cordons d’alimentation dans le meuble, de sorte que si une pile meurt au milieu d’un cours alors qu’un étudiant en a besoin, l’étudiant peut brancher son ordinateur et continuer son travail.

Le seul véritable problème que les gens de Vanier éprouvent encore en lien avec les ordinateurs portables est dû au réseau sans fil. En effet, celui-ci n’est pas aussi fort qu’il le devrait. C’est parfois difficile pour tous les étudiants de se connecter au réseau en même temps dans une classe où il n’y a qu’une seule antenne. Améliorer l’infrastructure WiFi pour pouvoir soutenir plus de locaux polyvalents est au plan de travail du Collège.

Un avenir polyvalent

À la suite d’une réunion à la fin de la session d’automne 2013 pour parler aux enseignants qui avaient utilisé cette classe, le Conseil scolaire du Cégep Vanier a fait de l’augmentation du nombre de classes polyvalentes une priorité stratégique.

0 commentaire(s)

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*