Profweb

Accueil » Publications » Articles » Le Québec numérique, vers un projet de société?

Publications

Articles

Publié le 5 mars 2018 | Multidisciplinaire

Le Québec numérique, vers un projet de société?

En décembre 2017, le gouvernement québécois dévoilait sa Stratégie numérique. Cette stratégie a été élaborée à l’aide d’une plateforme collaborative avec les citoyens, les experts, les entreprises et les organismes de divers horizons. Les résultats de cette consultation présentent leurs préoccupations, leurs besoins, leurs réflexions et leurs idées, notamment pour les acteurs de l’enseignement supérieur.

En décembre 2016, Profweb avait déposé un document présentant sa réflexion, dont ses 3 résolutions pour les prochaines années, en formulant 6 vœux pour l’évolution et l’intégration efficace du numérique dans l’enseignement et l’apprentissage en enseignement supérieur.

  1. Que le goût d’apprendre soit un propulseur qui donne envie de découvrir, d’innover et d’approfondir, et ce, toute sa vie.
  2. Que la stratégie du numérique permette au MEES de se doter d’une vision qui permette aux organismes, associations et autres acteurs clés du réseau collégial de poursuivre leur mission ou d’actualiser celle-ci au bénéfice des collèges.
  3. Que les collèges se dotent d’une véritable culture de l’innovation qui tienne compte de la diversité des intérêts des enseignants et des intervenants pédagogiques et de la diversité des styles d’apprenants.
  4. Que les enseignants puissent disposer des conditions organisationnelles et pédagogiques qui favorisent une intégration réussie des technologies numériques.
  5. Que les étudiants puissent avoir accès aux ressources éducatives numériques en classe et dans les lieux favorisant l’apprentissage, comme les bibliothèques.
  6. Que Profweb puisse contribuer à mettre en œuvre les orientations du numérique en enseignement supérieur, et ce, en toute collaboration et synergie avec ses partenaires et collaborateurs.

Le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation (MESI) a également travaillé avec plusieurs autres ministères pour définir les objectifs et les cibles de la Stratégie. Des plans d’action découleront de celle-ci. Le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur annonçait récemment que le plan pour le secteur de l’éducation était prévu pour le printemps 2018.

La Stratégie numérique du Québec : un projet de société (source: MESI)

Le numérique introduit une nouvelle manière de concevoir le monde, une nouvelle façon de penser, de s’informer, de communiquer, de faire des affaires et de travailler ainsi qu’un nouveau rapport à l’apprentissage et à la culture. Il se rapporte à une façon de vivre différemment qui nous emplit de possibilités dans toutes les facettes de notre vie et à l’échelle mondiale. Tiré de la Stratégie numérique du Québec : « Le Québec numérique, un projet de société »

L’une des grandes cibles visées par la Stratégie numérique est un Québec qui figure parmi les chefs de file de l’OCDE d’ici 5 ans. L’un des indicateurs sera la proportion d’étudiants québécois utilisant fréquemment les outils numériques. Ce qui renvoie également aux adultes (notamment les enseignants), qui devront développer les compétences requises dans un environnement de plus en plus technologique.

L’orientation 2 de la Stratégie traite de l'apport des technologies et des ressources numériques à l'enseignement et à l'apprentissage. On y fait mention que Québec ne pourra pas progresser sans que tous ses citoyens développent les compétences numériques qui leur permettront d’évoluer de façon autonome dans une société moderne et innovante. Le système éducatif joue (et est appelé à jouer) un rôle majeur dans le développement des compétences numériques des jeunes et de la population en général.

Le Profil TIC des étudiants du collégial, développé par le Réseau des répondants TIC des collèges (REPTIC), se compose d’habiletés portant sur la recherche, le traitement et la présentation de l’information. À cela s’ajoutent 2 habiletés qui invitent l’étudiant à travailler en réseau et à exploiter les TIC de manière efficace et responsable. Toutes ces habiletés sont devenues essentielles, que ce soit pour poursuivre des études collégiales et universitaires ou pour répondre aux exigences du marché du travail.

Dans la stratégie du numérique, on rappelle certains avantages liés à l’utilisation du numérique : favoriser l’engagement, le développement de l’autonomie à travers les apprentissages et le cheminement éducatif. On souligne également l’importance de se doter d’une compréhension réaliste, nuancée et équilibrée des risques et des bénéfices du numérique, de manière à évaluer correctement le rapport entre ces deux pôles.

C’est à suivre...

1 commentaire(s)

  1. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    C85afaaad9a45c376661a94cc28716eb

    Nicole Perreault a écrit le 6 mars 2018 à 17h12

    Merci Caroline, pour cet article qui nous ramène à l'essentiel : la vision oui, mais surtout les actions attendues qui pourront favoriser l’engagement, le développement de l’autonomie à travers les apprentissages et le cheminement éducatif.

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*