Profweb

Accueil » Publications » Articles » Le Concours intercollégial de photo Le monde en images - Pistes d’intégration pédagogique

Publications

Articles

Publié le 9 juin 2013 | Multidisciplinaire

Le Concours intercollégial de photo Le monde en images - Pistes d’intégration pédagogique

La deuxième édition du Concours intercollégial de photo Le monde en images vient de se terminer. Ce concours a pour objectif d’encourager la relève et de favoriser la production et le partage d’œuvres artistiques ou documentaires de qualité. Il offre aussi la possibilité de réaliser des projets pédagogiques stimulants.

La petite histoire

Le CCDMD a lancé, en 2002 la banque d’images « Le Québec en images » afin de répondre au besoin d'utilisation de médias libres de droits pour la fabrication de matériel didactique de qualité. Ce fonds documentaire unique pour l'éducation est devenu en 2009 le site web Le monde en images. À ce jour, un peu plus de 47000 médias sont disponibles, dont, en plus des photographies, des séquences vidéo, des illustrations et des documents PDF.

En 2011, le site Le monde en images nous est donc apparu l’espace tout indiqué pour devenir l’hôte d’un concours de photographie réservé uniquement aux élèves du réseau collégial.

Sourire canin © Isabelle Gadbois

Sourire canin © Isabelle Gadbois

Plus de 500 élèves provenant de tous les établissements collégiaux du Québec, une soixantaine au total, ont participé à l’une ou l’autre des deux premières éditions du concours, pour un total de 7500 photos soumises. À la deuxième édition, nous avons décidé d’imposer un maximum de cinq photos par participant de manière à limiter le nombre de photographies soumises. Comme toutes les images qui se trouvent dans Le monde en images, les photos soumises par les participants du concours peuvent être utilisées si l'on respecte la licence Creative Commons : Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Partage des conditions initiales à l'identique (BY-NC-SA). Vous pouvez donc vous en servir pour illustrer le matériel pédagogique que vous produisez (notes de cours, diaporamas numériques, etc.), à condition de citer vos sources et de ne pas vendre votre matériel, évidemment!

Nous n’en sommes qu’à nos débuts, mais nous croyons fermement que le concours possède un potentiel pour occuper une place importante parmi l’éventail des activités et concours proposés aux élèves. De plus, nous avons organisé cette année pour la première fois une exposition des meilleures photos soumises au Concours, et ce, dans la bibliothèque du collège Ahuntsic. Ce ne sera pas la dernière, espérons-le!

Des photos produites dans un cadre pédagogique

Plusieurs photos soumises au Concours proviennent de projets pédagogiques.

étudiant 1 étudiant 2 étudiant 3 étudiant 4 étudiant 5

SELF Portraits of the everyday © Corey Deschambault

Corey Deschambault et Isabelle Gadbois, par exemple, devaient réaliser comme projet final, dans le cadre du programme de photographie au Collège Dawson, un portfolio composé de cinq photos. Corey, avec sa très intéressante série de cinq SELF Portraits of the everyday inspirée du photographe Richard Avedon, a attiré l’attention de certains membres du jury. Tout comme la photo « Sourire canin » de sa collègue Isabelle, qui a mérité une mention spéciale.

D’autres photos ont été réalisées dans le cadre de cours de photographie qui explorent le traitement numérique. C’est le cas de « Racines », d’Anne Laudouar, inscrite au programme de photographie du collège Lasalle. L’étudiante, qui en est à une deuxième participation au concours, explique qu’il s’agit d’un travail inspiré de notre connexion à la Terre.

Racines © Anne Laudouar

Racines © Anne Laudouar

Mais ce ne sont pas que des étudiants inscrits à des cours de photo qui ont participé au Concours. Malika Jasmine Gabaj Castrillo, étudiante au Collège de Maisonneuve dans le programme de sciences humaines, a soumis une photo prise lors d’un stage d’initiation à la coopération internationale au Nicaragua (Liaisonneuve). « La dame en bleu », qui s’est également retrouvée dans l’album des finalistes, a servi à documenter un projet portant sur les femmes de Puertas Azules.

La dame en bleu © Malika Jasmine Gabaj Castrillo

La dame en bleu © Malika Jasmine Gabaj Castrillo

Un concours photo comme projet final

Pour sa part, Geneviève Blais, enseignante d’histoire de l’art et conseillère pédagogique TIC au Cégep Gérald-Godin, fait la promotion du concours auprès de ses étudiants. Elle est d’avis qu’il faut les pousser à participer parce qu’ils ne se trouvent pas assez talentueux.

Elle offre des cours de photographie et le projet final prend la forme, justement, d’un concours de photo. Cette formule est gagnante, car elle motive les étudiants. De plus, cela développe leur sens critique à l'égard de leur propre travail et de celui de leurs pairs. La critique est plus facile lorsqu’elle vient des autres.

Ce qu’elle souhaite : rien de moins que de voir un élève de son collège remporter un prix à la prochaine édition du Concours intercollégial!

Allez vite jeter un coup d’œil aux photos soumises lors de l’édition 2012-2013 : vous y trouverez des merveilles!

1 commentaire(s)

  1. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Émilie Lavery a écrit le 11 juin 2013 à 11h38

    Des productions de qualité pour le collégial et par les étudiants du collégial! Bravo! Oui, allons les observer! L'éventail choisi dans cette chronique montre la variété de votre récolte. Ces photographies peuvent s'appliquer tant aux travaux des étudiants qu'aux communications des enseignants de la formation générale ou spécifique. Merci pour votre contribution à la motivation scolaire! Ces oeuvres sauront inspirer mes étudiants de littérature dans leurs travaux qui seront publiés de plus en plus sur le web!

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*