Profweb

Accueil » Publications » Articles » Le Colloque qui URL! 2007, un premier bilan

Publications

Articles

Publié le 29 janvier 2007 | Multidisciplinaire

Le Colloque qui URL! 2007, un premier bilan

Malgré les incertitudes techniques et technologiques, malgré le contexte d’expérimentation des modalités de télécommunication, les participants au colloque ont manifestement apprécié à la fois la qualité des communications et des présentations (121), mais également l’environnement de l’outil de télécommunication VIA. Il en va de même pour les présentateurs et les animateurs qui ont osé explorer ce nouveau mode de communication. En effet, quelle excitation et quelle effervescence lorsque, casque d’écoute en-tête, on prend conscience tout à coup qu’autant d’intervenants sont en ligne au même moment dans des lieux différents et aussi éloignés les uns des autres. Comment alors s’empêcher d’imaginer dans quel contexte matériel et physique ils se trouvent, dans quel environnement humain et organisationnel ils se situent au moment précis où ces échanges se réalisent? Comment rendre compte de l’exceptionnelle qualité des interactions auxquelles chacun des participants a contribué?

La consultation du « mode revoir » témoigne de l’intérêt, de la pertinence et du niveau élevé de ces échanges. En fait, le colloque nous aura permis d’apprendre autant de l’intervention des participants que de celle des présentateurs. C’est alors que l’on mesure la véritable portée du concept de télécollaboration; elle s’applique et se matérialise encore davantage à travers les échanges, les discussions et le partage. Qui plus est, il semble que ce nouveau contexte communicationnel nous inciterait à intervenir davantage, augmentant ainsi la portée des débats. Que dire également de toute cette transposition du processus relationnel qui « reconfigure » la dynamique du contact à distance avec l’image et le son. Dans les faits, nous constatons que nos réserves sur la valeur sensible des échanges (contact en présence) s’avèrent finalement largement compensées par le potentiel médiatique de ces outils technologiques. Enfin, les fonctionnalités de partage et d’échange des informations sur d’autres supports (ficher texte, de présentation et autre référencement web) s’avèrent facilitées, simplifiées et très conviviales. Nous pouvons même affirmer que nous avons contribué à la protection des ressources énergétiques, à la gestion efficace du temps de travail des ressources humaines, etc.

Tous nous garderons en tête cette image tellement éloquente d’un participant, visiblement installé à la maison devant son ordinateur, à l’écoute d’un présentateur avec un tout jeune bébé. Et celle des partenaires TIC accueillant les visiteurs dans leur « stand » virtuel. Et encore cette session tout à fait festive du « 5@7 Sortez votre vin! » où près de 100 personnes ont trinqué « aux 25 ans de l’APOP! », et ce, avec un plaisir joyeusement exprimé.

Définitivement, voilà autant d’images fortes qui resteront en mémoire et marqueront notre imaginaire jusqu’au prochainColloque qui URL! du 9 et 10 janvier 2008. Sachant que nous profiterons de cette première expérience pour améliorer la formule, bonifier les orientations et le contenu des activités et également élargir les contributions et les partenariats, n’hésitez pas à communiquer avec l’APOP direction@apop.qc.ca pour nous transmettre vos suggestions. Dans un véritable esprit collaboratif, nous réaliserons ainsi une deuxième édition du colloque correspondant encore davantage à vos attentes.

0 commentaire(s)

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*