Profweb

Accueil » Publications » Articles » Le colloque de l’ARC au Congrès de l’ACFAS 2014: La culture de la recherche au collégial

Publications

Articles

Publié le 1 juin 2014 | Multidisciplinaire

Le colloque de l’ARC au Congrès de l’ACFAS 2014: La culture de la recherche au collégial

L’Association pour la recherche au collégial (ARC) a présenté le 14 mai 2014, dans le cadre du Congrès annuel de l’Association francophone pour le savoir (ACFAS), un colloque visant à faire découvrir et favoriser le développement de la culture de la recherche au collégial. Décidés à nous faire réfléchir sur le contexte particulier et les défis de la recherche dans le réseau, les organisateurs ont mis l’accent sur des communications offrant un portrait d’ensemble de la situation. Les participants ont pu assister à des conférences introductives et deux tables rondes sur l’état des lieux et les défis de la recherche. 28 projets de recherches actuels ont aussi été présentés. Profweb présente un compte-rendu de la journée.

L’état des lieux de la culture de la recherche collégiale

Sébastien Piché, enseignant au Cégep régional de Lanaudière et chargé de projet à l’ARC, a lancé la journée du bon pied en entamant la réflexion sur l’état des lieux de la culture de la recherche au collégial. L’introduction a surtout été d’un angle historique, de 1972 à aujourd’hui. On nous a tracé un portrait témoignant non seulement de l’intérêt croissant des institutions pour la recherche, mais aussi de la valeur pédagogique de celle-ci dans les communautés où elle s’organise.

On a aussi fait le portrait du chercheur collégial, cet étrange animal qui, tantôt ignoré, isolé ou travaillant en équipe, semble avant tout motivé par sa propre inventivité. Les chiffres sont intéressants : exception faite de la recherche en éducation, de plus en plus de chercheurs travaillent maintenant en équipe (29 % dans les années 1970, contre 66 % au début des années 2000).

Lynn Lapostolle, directrice générale de l’ARC, a complété ce portrait en présentant le cadre conceptuel de Roger Fisher sur la recherche au collégial. Ce cadre permet de baliser le développement d’une culture de la recherche efficace et durable. Il a guidé la majorité des discussions de la journée.

Des pratiques qui permettraient le développement de la culture de la recherche

La conférencière suivante, Emmanuelle Avon, du Département des sciences administratives de l’Université du Québec en Outaouais (UQO), a abordé le sujet des dynamiques sociales pouvant favoriser la recherche et l’innovation. Cette présentation était colorée d’un appareil théorique propre aux études managériales et à la motivation à la performance. Cette approche, loin de la réalité empirique et des défis de la recherche au collégial, a néanmoins permis d’excellentes discussions avec l’auditoire, en particulier en ce qui a trait à la reconnaissance et au support institutionnels offerts aux chercheurs.

Communications étudiantes et communications affichées

Le tout a été suivi par quelques présentations étudiantes, surtout dans le domaine de la recherche appliquée, ainsi qu’une session d’affiches où des enseignants et conseillers pédagogiques du réseau collégial ont présenté leurs recherches. Sur 28 projets, une douzaine touchaient directement la pédagogie et les TIC.

Table ronde

Une table ronde en deux parties sur le cadre conceptuel de Roger Fisher ainsi que sur les apports individuels et collectifs au développement de la recherche a clos la journée. Plusieurs intervenants du milieu y prenaient part. La discussion a entre autres choses été marquée par le propos rafraîchissant d’Éliane Laberge, de la Fédération étudiante collégiale du Québec. Éliane Laberge n’a pas manqué de prendre des libertés face au cadre de discussion proposé – les 6 concepts clefs de Fisher – et d’ainsi élargir le champ des échanges entre intervenants.

Les chercheurs au collégial sont de plus en plus nombreux et la recherche, notamment grâce à l’ARC, est toujours mieux encadrée. Avec le portrait de la situation qu’on nous a fait, parions qu’un nombre croissant d’enseignants se lanceront dans la recherche au collégial!

0 commentaire(s)

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*