Profweb

Accueil » Publications » Articles » La vidéo accessible à tous au collège

Publications

Articles

Publié le 20 février 2012 | Multidisciplinaire

La vidéo accessible à tous au collège

Au cours des dernières années, plusieurs technologies sont apparues ou se sont développées et ont permis aux enseignants d’expérimenter de nouvelles activités pédagogiques. C’est notamment le cas de la vidéo, qui, autrefois réservée aux spécialistes, est désormais plus accessible et plus facile à utiliser en contexte pédagogique.

Exemples d'utilisation

Voici quelques exemples d’utilisation de la vidéo dans le réseau d’enseignement collégial. Ils proviennent de récits d’enseignants parus dans Profweb.

  1. Pourquoi répéter quand on peut filmer?!, un récit de l’enseignant de physique Jean Bourbeau du Cégep de Lévis-Lauzon, qui crée des capsules vidéo pour aider ses étudiants à se préparer aux périodes de laboratoire. Il propose des manipulations commentées, par exemple, l’utilisation d’un appareil servant à effectuer des relevés et des captures d’écran présentant des simulations logicielles animées.
  2. Un balado rappant les règles de base des participes passés est le témoignage de Marie-Josée Drolet, enseignante de français au Cégep de Jonquière, qui a créé un vidéoclip où les règles d’accord du participe passé sont chantées (rap). Le vidéoclip est aussi utilisé par d’autres enseignants, dont Pooyan Haghighat, un enseignant de mathématiques au Collège Centennial, qui rappelle en « rappant » des règles de calcul : Rappin’ Calc on YouTube.
  3. Beaucoup d’animations sous forme de capsules vidéo font partie du site La relativité animée de Stéphane Durand. Cet enseignant de physique du Collège Édouard-Montpetit utilise la vidéo pour vulgariser et faire comprendre la théorie de la relativité d’Einstein.
  4. Dans L’utilisation des TIC en éducation physique, Sylvain Lehoux, du Collège de Bois-de-Boulogne, explique de façon pragmatique comment il utilise la vidéo pour illustrer des mouvements et des techniques en éducation physique. Par exemple, on trouve dans sa collection des présentations sur le service au badminton.
  5. C’est dans un récit rédigé en anglais, Video Supported Mathematics for Commerce, que l’enseignant de mathématiques Matthew Marchant du Collège Dawson explique comment il utilise une tablette numérique pour créer des vidéos dont le montage se fait à l’aide des outils Windows Moviemaker et Camstudio.

Avantages

Si de plus en plus d’enseignants utilisent la vidéo comme outil pédagogique, c’est qu’il doit bien y avoir des avantages! En lisant les témoignages d’enseignants, nous arrivons à dresser la liste suivante :

  • amélioration de la motivation et de la réussite
  • meilleure préparation des étudiants
  • augmentation du temps disponible pour la pratique
  • assurance d’une explication claire
  • mémorisation facilitée
  • diffusion gratuite à grande-échelle
  • constitution d’archives de cours personnelles et départementales

Limites

Étant donné que la vidéo n’est pas un outil utilisé par la majorité des enseignants, il doit bien y avoir… des limites! L’expérience des enseignants qui utilisent la vidéo illustre les principales limites ou faiblesses de cet outil :

  • temps de préparation
  • besoins technologiques
  • durabilité dans le temps

Constats et conseils

De la lecture de témoignages d’enseignants concernant la réalisation de vidéos, voici ce que nous pouvons dégager comme facteurs de succès :

  • Miser sur le rapport coûts-bénéfices. Combien d’étudiants ou de groupes pourront utiliser ma vidéo? Combien de temps dois-je prévoir pour produire une vidéo? Quelle sera l’économie de temps pour moi-même et mes étudiants? Est-ce que la matière est stable dans le temps ou évolue-t-elle chaque session?
  • Consulter son conseiller pédagogique en TIC. Pratiquement chaque collège a un représentant local (ou REPTIC) pour l’intégration pédagogique des TIC qui saura guider l’enseignant vers les bons choix : méthodes pédagogiques, outils, équipements, logiciels, etc.
  • Choisir le lieu de diffusion qui correspond à ses besoins. Il existe plusieurs lieux pour diffuser vos capsules vidéo, selon que vous choisissez de les partager avec le monde entier ou d’en restreindre l’utilisation à vos étudiants. Si vous souhaitez partager à grande échelle, il y a naturellement YouTube. Mais pourquoi ne pas diffuser vos vidéos dans Le monde en images, un environnement spécialement conçu par le Centre collégial de développement de matériel didactique (CCDMD) pour l’enseignement collégial? Si vous préférez restreindre la diffusion à vos étudiants, vous pourriez choisir d’associer la ressource vidéo à une activité dans Moodle ou la déposer dans votre Espace web Profweb.
  • Se perfectionner. Pour produire des vidéos de qualité qui sauront susciter l’intérêt de vos étudiants, vous aurez peut-être besoin d’une formation. Une activité de perfectionnement sur des logiciels comme Jing ou Moviemaker pourrait être disponible sur le site de l’APOP.

Pensez-vous que la vidéo peut être un outil intéressant à utiliser en contexte pédagogique? Comment en faites-vous usage?

1 commentaire(s)

  1. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    C85afaaad9a45c376661a94cc28716eb

    Nicole Perreault a écrit le 23 février 2012 à 11h54

    Merci pour cette chronique Philippe. Elle fournit des pistes intéressantes au regard de l'impact du recours à la vidéo sur divers aspects entourant la réussite scolaire, de même que sur les conditions de succès associées à la réalisation d'une telle activité.

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*