Profweb

Accueil » Publications » Articles » La recherche collégiale, des coût$ qui en valent le coup!

Publications

Articles

Publié le 2 avril 2007

La recherche collégiale, des coût$ qui en valent le coup!

Luc Desautels est chercheur et professeur de philosophie au Cégep régional de Lanaudière à L’Assomption.

Sur le plan individuel, le personnel des établissements d’enseignement collégial comme des centres collégiaux de transfert de technologie a-t-il intérêt à considérer la recherche comme un levier pour la formation tout au long de la vie? Le jeu en vaut-il la chandelle? Par ailleurs, un établissement gagne-t-il à « étudier » les changements qui prennent vie entre ses murs, soit à considérer les innovations tels des objets de recherche? De même, à quel prix un centre collégial de transfert de technologie génère-t-il par la recherche des retombées significatives pour l’enseignement? Bref, sur le plan institutionnel, à quelles conditions la recherche devient-elle un levier pour l’amélioration de la qualité de la formation? Enfin, la société québécoise pourrait-elle faire l’économie de la recherche pratiquée dans les collèges et les centres collégiaux de transfert de technologie? Les résultats issus de la recherche collégiale ne convainquent-ils pas hors de tout doute d’un excédent des produits sur les charges?

Argent investi, bien sûr, mais investissement consenti en temps, en énergie, en ressources matérielles tout autant que psychologiques, les coûts à assumer pour que la recherche reste vivante et bouillonnante au sein de l’ordre collégial sont bel et bien réels. Quels sont les coûts qu’un individu tenté par l’aventure doit assumer puisque, à ce premier palier de l’enseignement supérieur, la recherche n’est pas une obligation mais une possibilité? Quels sont ceux qu’un établissement d’enseignement ou un centre de transfert doit payer pour permettre à la recherche de se développer en son sein, qu’il s’agisse de la recherche savante comme de la formation de la relève scientifique? Enfin, quels sont les coûts que la société doit soutenir pour former des ressources humaines compétentes pour le XXIe siècle? Dans quelle mesure la recherche est-elle directement ou indirectement pertinente par rapport aux besoins de développement du Québec? Somme toute, la recherche collégiale, est-ce que ça vaut le coup?

Outre les allocutions liées au thème retenu, l’ARC convie la communauté de la recherche collégiale à une séance de communications affichées afin que soient mis en évidence les résultats de projets de recherche qui témoignent de la vivacité de la recherche collégiale. Par son colloque, l’Association vise principalement deux objectifs : favoriser les échanges au sein de la communauté scientifique collégiale et, à plus grande échelle, entre cette communauté et l’ensemble des publics rejoints à l’occasion du Congrès. De manière à atteindre ses deux objectifs, l’ARC planifie un programme à l’intérieur duquel les séances régulières et les activités spéciales constituent des moments privilégiés pour créer des liens ou en renforcer.

0 commentaire(s)

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*