Profweb

Accueil » Publications » Articles » La nouvelle section « Stratégies de révision »

Publications

Articles

Publié le 8 septembre 2009

La nouvelle section « Stratégies de révision »

Le Centre collégial de développement de matériel didactique (CCDMD) est un centre de production de ressources informatisées et de documents imprimés conçus à l'intention du personnel enseignant et des élèves de l'ensemble du réseau collégial du Québec. Il a pour mandat de s'assurer que les élèves du réseau ont à leur disposition du matériel pédagogique de qualité, en français et en anglais, et de contribuer à l'élaboration de ce matériel en intervenant aux différentes étapes de la production.

Mise en ligne en août 2009, une nouvelle section vient d’être ajoutée à la page d’accueil de l’Amélioration du français.

La démarche proposée tend à responsabiliser l’élève dans son processus de rédaction et de révision en le guidant vers une plus grande autonomie.

Le matériel proposé dans les Stratégies de révision vise d’abord à sensibiliser les élèves à la démarche intellectuelle liée à la rédaction d’un texte (de l’élaboration jusqu’à la révision). On constate souvent que la relecture demeure pour eux une pratique obscure dont ils n’ont pas toujours fait le réel apprentissage, de sorte qu’ils en connaissent peu le mécanisme et n’en ont pas développé à fond les habiletés. Mais, pour bien mettre à profit le temps consacré à ce travail d’autocorrection, que doivent-ils réviser, au juste ? Ce nouveau matériel fournira des outils aux élèves afin qu’ils puissent mieux organiser leur travail et faire l’expérience des bienfaits d’une révision efficace adaptée à leurs besoins.

La démarche proposée tend à responsabiliser l’élève dans son processus de rédaction et de révision en le guidant vers une plus grande autonomie. Elle accompagne l’élève dans toutes les phases de son travail, de l’élaboration du contenu (Avant la rédaction : à venir en juin 2010) jusqu’à la révision méthodique (méthode de relecture : août 2010). L’équipe de rédaction a déjà mis en ligne en format HTML (et imprimable) une Liste de vérification, que l’élève peut personnaliser selon ce qu’il connaît ou découvre de ses forces et faiblesses.

Cette liste de vérification vient en aide à l’élève qui veut mettre à profit le temps qui lui est alloué pour la correction de la langue écrite de son texte.

L’objectif de cette liste est de permettre à l’élève d’accorder la priorité à ses principales sources d’erreurs, qu’il s’agisse d’orthographe grammaticale, de syntaxe, de vocabulaire, de ponctuation et d’intégration de la citation, d’enchaînement des idées, d’orthographe d’usage. Pour chacune de ces catégories, l’élève coche ensuite des points à vérifier.

Cette liste de vérification vient en aide à l’élève qui veut mettre à profit le temps qui lui est alloué pour la correction de la langue écrite de son texte. Par ailleurs, l’élève découvre que l’autocorrection ne consiste pas en une simple relecture de son texte, mais qu’il s’agit bien d’un travail systématique au cours duquel il cible surtout ses difficultés propres. Il apprend également à développer la bonne habitude d’établir des priorités parmi l’ensemble de ses erreurs. Par exemple, si sa copie qui a été annotée par son professeur ne compte que 10 pour cent d’erreurs d’orthographe d’usage et 50 pour cent d’erreurs de verbes (accords, choix des temps, terminaisons, participes…), il ne doit pas consacrer tout le temps imparti à l’autocorrection à vérifier l’orthographe des mots dans un dictionnaire, mais s’intéresser en priorité aux verbes utilisés dans son texte.  Ainsi, s’il dispose - dans l’idéal, et c’est en principe presque toujours le cas - d’un diagnostic établi par son professeur ou son tuteur ou encore du résultat obtenu pour un test en ligne, il peut développer, au moyen de la liste de vérification, une façon efficace de corriger ses prochains textes. C’est donc en numérotant par ordre de fréquence et d’importance les grandes catégories de la liste de manière à accorder la priorité à ses principales sources d’erreurs qu’il établit une stratégie qui sied à ses besoins. Ceci fait, il pourra trouver, dans la version en ligne de la Liste de vérification, des hyperliens qui le mèneront à des explications précises. Comme il est important que l’élève vérifie chacune des catégories de la liste pour s’assurer d’une révision complète de la langue écrite, il pourra toujours, grâce au bouton d’impression, avoir à sa disposition cet outil pratique à titre d’aide-mémoire et de guide.

La deuxième étape du projet durera un an. Sont en préparation les outils suivants : une Méthode de relecture, desConseils sur l’interprétation de la correction, des Exercices de repérage et un Test diagnostique de révision. Ainsi, le CCDMD continue à travailler à la production de matériel didactique utile aux élèves tout en fournissant des outils pratiques aux enseignantes et enseignants qui sont moins à l’aise avec la terminologie de la nouvelle grammaire et de la remédiation.

0 commentaire(s)

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*