Profweb

Accueil » Publications » Articles » La conception de cours HyFlex: résultats de recherche

Publications

Articles

Publié le 26 mai 2015 | Multidisciplinaire

La conception de cours HyFlex: résultats de recherche

La diversification des modalités de cours en enseignement collégial est devenue nécessaire, notamment l’utilisation de la formation à distance, afin de garantir une meilleure accessibilité aux études. Ce constat a été mentionné par le Rapport d’étape du chantier sur l’offre de formation collégiale. La formation à distance a aussi été désignée comme une avenue intéressante pour améliorer l’accessibilité aux études supérieures en enseignement collégial. Parmi les modalités de formation à distance existantes, plusieurs auteurs incluent la modalité hybride.

La modalité hybride (également appelée modalité mixte) combine deux modalités de cours : en présentiel et à distance. Bien qu'il n'y ait pas de consensus sur le terme hybride, la plupart des auteurs conviennent que cette modalité combine les avantages de la modalité en présentiel traditionnelle (les interactions entre l’enseignant et sa classe ainsi que celle entre les étudiants eux-mêmes) avec ceux de la modalité à distance (flexibilité, ubiquité).

Je vous présente aujourd’hui un modèle particulier qui s’inscrit dans la modalité hybride : le modèle de conception de cours HyFlex (Hybride-Flexible). Je présenterai également une synthèse des résultats de la recherche que nous avons menée sur le sujet1.

Qu’est-ce que le modèle HyFlex ?

Dans la modalité de cours hybride, l’alternance entre le présentiel et la distance pourrait :

  • être déterminée par le personnel enseignant dans la planification de son cours (et non laissée au choix des étudiants)
  • être décidée par l'étudiant sur une base individuelle

Dans le 2e cas, il s’agit du modèle HyFlex. Il semblerait que ce modèle soit utilisé par quelques enseignants du collégial. Un article de Jean Labbé et Isabelle Delisle, du Cégep de Lévis-Lauzon, en décrit d'ailleurs la mise en œuvre dans des cours d’électrotechnique et de circuits électroniques.

Le modèle HyFlex est un modèle de conception de cours qui combine l'apprentissage hybride d'une manière flexible, de sorte que les étudiants ont le choix de participer à des séances en présentiel, à distance ou encore, d'alterner entre les deux. Ils ont donc la possibilité de choisir entre 3 modalités de cours. Par contre, au lieu d'être séparés en 3 sections (selon la modalité choisie), tous les étudiants sont inscrits dans la même.

Dans le modèle HyFlex, l’enseignant doit concevoir des activités d'enseignement et d'apprentissage pour répondre à la fois aux besoins des personnes en présentiel et de celles à distance. Ces activités ne sont pas totalement séparées. Typiquement, les étudiants utilisent un site de cours pour :

  • Partager des fichiers
  • Participer aux discussions en ligne (clavardage en mode synchrone, forums de discussion en mode asynchrone)
  • Accéder au matériel didactique du cours

Les frontières entre les personnes en présentiel et à distance sont réduites au minimum, ce qui signifie que tous travaillent ensemble :

  • Les étudiants qui assistent au cours en présentiel peuvent rejoindre les discussions en ligne.
  • Ceux qui assistent à des séances en mode virtuel peuvent se joindre aux étudiants en présentiel en temps réel ou revoir les enregistrements audio et vidéo de ces séances.
  • Les enregistrements peuvent également être accessibles aux étudiants qui participent à des séances en présentiel.

Selon Brian Beatty, 4 principes doivent être observés lors de la conception d'un cours HyFlex :

  • Le choix de l’étudiant
  • L'équivalence
  • La réutilisation
  • L'accessibilité

Selon cet auteur, ces principes doivent être considérés comme universels pour la mise en œuvre de cours HyFlex de qualité. Ces principes ont aussi été expliqués dans un article récent de la revue Pédagogie collégiale.

À la lumière de ces principes, les étudiants devraient avoir le choix d'assister à des séances de cours en présentiel ou à distance, sans aucun déficit dans leurs apprentissages. La satisfaction des étudiants ainsi que la performance académique devraient être les mêmes, quelle que soit la modalité de cours choisie.

Comme l'intérêt pour les cours HyFlex continue de croître dans l’enseignement postsecondaire, il est nécessaire de mener des études empiriques afin d'aider les enseignants et les administrateurs des institutions d’enseignement à prendre des décisions éclairées s’ils désirent mettre en œuvre un tel modèle de conception de cours.

Une recherche visant à vérifier l’efficacité de ce modèle

Notre recherche avait pour objectif d'examiner l'efficacité des cours HyFlex (Lakhal et al., 2014). La satisfaction des étudiants et leur performance académique ont aussi été évaluées. Nous avons interrogé 376 étudiants de première année universitaire, dont les caractéristiques sont comparables à celles des étudiants du collégial en terme d’âge et d’habitudes scolaires.  

La satisfaction a été mesurée en utilisant un questionnaire composé de 15 items. Les étudiants répondaient à chacun des énoncés à partir d’une échelle de Likert en 7 points.

Les items mesurant la satisfaction des étudiants de la version française du questionnaire de Lakhal et al. (2014) adapté à partir de Hobbs et Osburn (1989).
  1. Je suis satisfaite/satisfait du cours en général.
  2. Je suis satisfaite/satisfait de la qualité de l'enseignement.
  3. Je suis satisfaite/satisfait de la qualité technique du cours.
  4. Je suis satisfaite/satisfait du coût du cours comparativement à d'autres alternatives.
  5. Je suis satisfaite/satisfait du niveau de difficulté du cours.
  6. Je suis satisfaite/satisfait de l'encadrement mis à ma disposition pendant ce cours.
  7. Je suis satisfaite/satisfait du contenu du cours.
  8. Je suis satisfaite/satisfait de l'accès au soutien technique fourni pendant ce cours.
  9. Je suis satisfaite/satisfait de l'équipement utilisé pendant ce cours.
  10. Je suis satisfaite/satisfait de la facilité d'opération de l'équipement utilisé pendant ce cours.
  11. Je suis satisfaite/satisfait de la fiabilité technique de l'équipement utilisé pendant ce cours.
  12. Je suis satisfaite/satisfait du support de l'université pendant ce cours.
  13. Je suis satisfaite/satisfait de l'intégration de ce cours dans mon programme d'études.
  14. Je suis satisfaite/satisfait de la somme de connaissances théoriques acquises dans ce cours.
  15. Je suis satisfaite/satisfait de la somme de connaissances pratiques acquises dans ce cours.

La performance académique a été mesurée en utilisant les scores obtenus par les étudiants à :

  • Un test à choix multiples
  • Un examen écrit
  • Un travail de session

Ces résultats ont été explorés en fonction des modalités de cours choisies par les étudiants (en présentiel, hybride, à distance en synchrone et en asynchrone).

Afin de répartir les étudiants par groupe de modalités de cours, nous avons retenu les définitions d’Elaine Allen et Jeff Seaman :

Les différentes modalités d’enseignement et d’apprentissage telles que définies par Allen et Seaman (2013).

Pour ce qui est de la satisfaction des étudiants, les résultats ne rapportent pas de différences significatives entre les groupes. Par contre, en ce qui concerne la performance académique, les résultats que nous avons obtenus indiquent que les étudiants ayant suivi le cours de manière asynchrone ont eu une moins bonne performance par rapport à ceux qui ont suivi le cours de manière synchrone.

Notre étude a été la première à dégager de tels résultats : elle est aussi la première à avoir considéré les aspects synchrone/asynchrone. À notre avis, cette dichotomie devrait être prise en compte dans la conception future des cours HyFlex, afin de donner à tous les étudiants des chances égales de réussite.

HyFlex : un modèle viable au collégial ?

Le modèle de conception HyFlex devrait être documenté davantage au niveau de l’enseignement collégial et au regard des principes de développement énoncés par Brian Beatty.

  • Ce modèle serait-il viable à grande échelle dans nos collèges ?
  • Serait-il applicable dans le cadre des programmes d’études ayant déjà ouvert leurs portes à des participants à distance ?
  • Les principes de Brian Beatty permettraient-ils d’assurer une égalité de chances de réussite pour tous ?

Voilà autant de pistes de réflexion à explorer dans les collèges dans le futur.

À propos de l'auteure :

Sawsen Lakhal est professeure au Département de pédagogie et au secteur PERFORMA de la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke. Ses recherches portent notamment sur l’intégration et l’utilisation des TIC au collégial, la persévérance et la réussite en enseignement supérieur et les modalités de cours et de formation à distance.

Ressources suggérées par l'auteur

0 commentaire(s)

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*