Profweb

Accueil » Publications » Articles » L’intégration des TIC à l’enseignement collégial : plus besoin de recherches?

Publications

Articles

Publié le 10 novembre 2008

L’intégration des TIC à l’enseignement collégial : plus besoin de recherches?

La date de dépôt des demandes de subvention au programme d’aide à la recherche sur l’enseignement et l’apprentissage (PAREA) a été fixée au 13 février 2009. Pour une 22e année consécutive, le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) recevra des enseignantes et des enseignants et également des professionnels(les) du réseau collégial, les demandes de soutien pour réaliser leur projet de recherche dans le domaine de l’enseignement, de l’apprentissage, du milieu scolaire ou encore des technologies de l’information et des communications (TIC). Un bref survol des dernières permet de constater le peu d’engouement des chercheurs à recourir au PAREA pour faire de la recherche dans le domaine des TIC et il y a lieu de se demander pourquoi.

Un bref survol ... permet de constater le peu d’engouement des chercheurs à recourir au PAREA pour faire de la recherche dans le domaine des TIC...

Le PAREA, il est utile de le rappeler, est un des programmes de subvention s’adressant aux chercheuses et chercheurs de collèges des plus généreux. Pouvant assumer jusqu’à 60% de la libération des chercheurs, la subvention du PAREA permet par ailleurs de soutenir l’embauche de consultants en méthodologie ou de spécialistes en un domaine précis. Elle permet également la recherche en équipe et la réalisation de projets d’une durée pouvant aller jusqu’à trois ans.

Les besoins de connaissances en ce domaine sont-ils tous comblés?

Si par la nature du programme de subvention, chaque recherche subventionnée doit obligatoirement avoir des retombées directes sur le réseau collégial, l’éventail de sujets potentiels à explorer par les chercheurs est très grand. Dans le volet Recherche orientée du programme, des thèmes bien précis représentent toutefois des priorités pour le MELS et sont présentés avec un cadre de référence déjà bien étayé.

En effet, il a été déterminé que ce volet du programme prioriserait certains thèmes pour lesquels il existe peu de connaissances malgré l’importance des enjeux, comme par exemple les clientèles émergentes du réseau collégial. En 2008, l’intégration des TIC à l’enseignement collégial a été retirée comme thème prioritaire parce que cette intégration est à ce point avancée que peu de thèmes touchant de près la pédagogie collégiale, voire aucun, ne peuvent pas être traités sous l’angle de l’intégration des TIC. Le pari fait était que plus de demandes de subvention pour de la recherche dans le domaine parviendraient au MELS maintenant que la quantité de sujets possibles à explorer augmentait considérablement. Or, pas plus de demandes sont parvenues au Ministère en 2008 que ces dernières années durant lesquelles la récolte pour le PAREA n’a jamais été très abondante en ce domaine. Les besoins de connaissances en ce domaine sont-ils tous comblés? Les chercheurs voient-ils peu d’intérêt à faire de la recherche sur ce sujet?

Les chercheurs voient-ils peu d’intérêt à faire de la recherche sur ce sujet?

La révision en cours du programme pourra apporter quelques éléments de réponse, mais encore faut-il que les chercheurs intéressés à faire de la recherche dans ce domaine se manifestent, soumettent des projets de recherche pour fins de financement ou encore fassent part de leurs réels besoins au MELS si le programme actuel ne permet pas d’y répondre. Une faible demande de la clientèle donne l’impression que le besoin n’est finalement pas si grand et qu’il ne justifie pas le développement de nouvelles mesures ou l’amélioration de celles existantes.

Il reste encore assez de temps pour préparer une demande de subvention au programme. L’Association pour la recherche collégiale offre à ses membres un programme permettant de les soutenir, notamment dans la préparation de leur demande de subvention, en les jumelant à un accompagnateur. Celui-ci est sélectionné en fonction de ses compétences et de ses connaissances liées au sujet de la demande de subvention à préparer.

Alors, la recherche dans le domaine de l’intégration des TIC intéresse-t-elle encore les chercheurs du réseau collégial?

0 commentaire(s)

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*