Profweb

Accueil » Publications » Articles » L’évolution des pratiques pédagogiques passe-t-elle par les TIC?

Publications

Articles

Publié le 22 septembre 2013 | Multidisciplinaire

L’évolution des pratiques pédagogiques passe-t-elle par les TIC?

La question « L’évolution des pratiques pédagogiques passe-t-elle par les TIC? » a été lancée par PERFORMA (Performa est un partenariat entre 61 collèges du Québec et l’Université de Sherbrooke, voué au PERfectionnement et à la FORmation des MAitres au collégial depuis 1973) lors du dernier Rendez-vous des conseillers pédagogiques du colloque de l’AQPC, en juin 2013. Une des pistes de réflexion présentée s’appuie sur les travaux de recherche du Dr Matthew J. Koehler, professeur en psychoéducation et en technologie éducative à l’Université de l’État du Michigan.

On peut traduire l’acronyme TPaCK (Technological Pedagogical Content Knowledge) comme la compétence à intégrer les technologies dans des activités d’enseignement et d’apprentissage liées à sa discipline. La compétence TPaCK résume bien les conclusions des travaux de Koehler. Sur le schéma ci-dessous, cette compétence correspond à l’intersection entre les trois compétences primaires des enseignants (disciplinaire, pédagogique et technologique). La connaissance et l’analyse de chacune de ces variables et des interactions entre elles permettent à l’enseignant d’évaluer et de développer sa pratique pédagogique sous différents angles.

La compétence à intégrer les technologies dans des activités d’enseignement et d’apprentissage liées à sa discipline se situe à l’intersection des trois compétences primaires des enseignants (disciplinaire, pédagogique et technologique).

Les connaissances primaires

Connaissances disciplinaires : L’expertise disciplinaire de l’enseignant ne se limite pas aux savoirs savants de sa discipline. Cette expertise s’étend aux savoir-faire et aux savoir-être qui font partie de l’exercice professionnel dans le domaine. Les pratiques de chaque champ d’activité évoluent constamment. Cela implique une actualisation de l’enseignant par :

  • Du perfectionnement
  • Des recherches personnelles
  • Le contact avec le milieu professionnel

Connaissances pédagogiques : L’expertise pédagogique ne vient qu’à la longue par du perfectionnement et par la pratique réflexive de la profession enseignante. L’évolution des pratiques pédagogiques passe par la mise en contexte de différents éléments :

  • Les activités de perfectionnement
  • La recherche
  • L’expérimentation
  • L’observation
  • Les échanges avec les pairs sur les pratiques en classe

Connaissances technologiques : Au départ, les connaissances technologiques se limitaient à la préparation d’acétates et à l’opération d’un polycopieur à l’encre. Ensuite, les équipements audiovisuels sont venus enrichir les stratégies d’enseignement. Enfin, l’avènement de l’ordinateur, l’internet et les applications portables ont sérieusement changé la place des technologies dans la salle de classe. Chaque enseignant évolue à un rythme qui lui est propre, et plusieurs transposent leurs habiletés à leurs tâches d’enseignement.

Les connaissances superposées

Connaissances didactiques : À l’intersection des connaissances disciplinaires et pédagogiques, ces connaissances sont issues d’une réflexion collective sur les stratégies d’enseignement particulièrement efficaces dans une discipline. Comme expliqué par Nicole Bizier, chargée de projet à PERFORMA, les connaissances didactiques s’enrichissent :

  • En analysant les ressources, les pratiques professionnelles et les compétences à développer.
  • En appréciant les difficultés qu’éprouvent les étudiants dans l’apprentissage de cette discipline.

Connaissances technologiques disciplinaires : Situées à l’intersection des connaissances technologiques et disciplinaires, elles sont souvent exprimées dans les éléments de compétences des documents ministériels et dans les contextes de réalisations. Elles dépendent de l’évolution de la discipline et des technologies. L’enseignant, comme expert de sa discipline, doit rester actualisé sur l’utilisation professionnelle des technologies dans le contexte de sa discipline.

Connaissances techno pédagogiques : Elles sont situées à l’intersection des connaissances technologiques et pédagogiques. Ces connaissances se développeront graduellement par :

  • Un engagement professionnel
  • Du perfectionnement
  • Une approche réflexive sur les stratégies d’enseignement et d’apprentissage

À cet effet, l’enseignant peut être guidé par le conseiller TIC de son collège.

La compétence à intégrer les technologies dans des activités d’enseignement et d’apprentissage liées à sa discipline

Selon Koehler, l’équilibre professionnel de l’enseignant se situe à l’intersection des trois connaissances primaires, le TPaCK. Dans la poursuite de cette compétence, l’enseignant retrouvera une place qui conviendra à sa pratique ainsi qu’un outil d’analyse pour orienter son développement professionnel.

Êtes-vous proche de l’équilibre professionnel proposé par Koehler? Échangez avec les collègues sur cette recherche de l’équilibre duquel les technologies sont une partie essentielle.

2 commentaire(s)

  1. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Emilie Lavery a écrit le 23 septembre 2013 à 13h23

    Cher Claude, un jour pas si lointain, nous aurons le loisir de choisir la situation éducative la plus appropriée pour l'activité en cours dans nos classes. Quel bonheur! J'ai hâte! Tout le domaine de l'enseignement sera porté par cette avenue possible, ce qui aura pour effet de bien camper, sans enflure, le rôle des TIC dans l'enseignement. Et l'accès facilité (notre obstacle!) permettra à l'enseignant de moduler sur le bon ton. Ce seront les connaissances primaires qui seront le plus métamorphosées, je crois. Elles le sont tellement déjà en littérature: YouTube a révolutionné mon contenu de cours, les connaissances que je peux appliquer et faire appliquer, notamment en ce qui concerne l'expressivité du texte littéraire et sa mise en scène sont soudainement devenues illustrées de tant d'exemples que l'étudiant peut par lui-même en tenter la caractérisation. Évidemment l'impact est encore plus grand sur l'énonciation lorsque l'on fait entrer Antidote dans ses pratiques d'écriture.

  2. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    C85afaaad9a45c376661a94cc28716eb

    Nicole Perreault a écrit le 23 septembre 2013 à 16h52

    Merci Claude pour la présentation du modèle TPaCK dont les REPTIC ont pu prendre connaissance l’an dernier. Le titre de ta chronique pose une question : l’évolution des pratiques pédagogiques passe-t-elle par les TIC? Le modèle TPaCK y répond en permettant de mieux saisir les types d’expertises attendues dans l’exercice de la profession enseignante au XXIe siècle et leurs interactions les unes avec les autres. Le modèle se prête, effectivement, très bien aux échanges entre enseignants et, pourquoi pas, entre REPTIC ! Si des suites sont données au dernier Rendez-vous des conseillers pédagogiques du colloque de l’AQPC, merci de nous tenir informés, c’est fort intéressant.

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*