Profweb

Accueil » Publications » Articles » Formateur en ligne : une expérience pleine d’émotion

Publications

Articles

Publié le 29 octobre 2007 | Multidisciplinaire

Formateur en ligne : une expérience pleine d’émotion

L'année 2000... l’occasion pour moi d'offrir le premier cours en ligne de PERFORMA. Ce cours du CPE-C portait sur la méthode d’analyse de la matière et le logiciel Copilote. De plus, cette première expérience testait la faisabilité d’une offre étendue de PERFORMA là où se pose une des problématiques suivantes :

  • difficulté à rallier un nombre suffisant de professeurs dans des collèges de petit effectif;
  • difficulté à rallier un nombre suffisant de professeurs ayant des horaires incompatibles;
  • personnes-ressources qui ne peuvent pas offrir leur formation sur place.

Sept ans plus tard, les cours en ligne constituent une voie consolidée pour offrir des formations PERFORMA. Malgré l’expérience que j’ai accumulée au fil de ces années, assumant des cours variés, je reste fasciné par une dimension de l’expérience de formateur en ligne que je n’hésite pas à qualifier d’émotive. Mais, pour la saisir, il faut d’abord situer rapidement la façon particulière à PERFORMA de développer et d’offrir un cours en ligne.

Bannière Performa

Pour des raisons budgétaires, mais aussi pour répondre de manière adaptée aux besoins des professeurs, le développement des cours en ligne à PERFORMA doit se faire rapidement avec un minimum d’investissement. Pas de gros sous ici ni d’équipe de spécialistes pour monter des environnements multimédias qui demandent des mois de travail. En quelques semaines et à partir de matériel existant (quand même sous forme électronique), les personnes-ressources montent leurs cours en utilisant des guides et des gabarits et en faisant appel au soutien d’un technopédagogue. On peut donc dire que les environnements servant à la formation en ligne à PERFORMA se caractérisent par un faible investissement dans les médias. En contrepartie, il y a un fort encadrement et un suivi assidu des participants au moment de la prestation, laquelle se déroule selon un calendrier précis, avec un début et une fin et des échéances communes. C’est la personne-ressource, auteure du cours, qui assure l’animation à titre de professeur ou de chargé de cours à l’Université de Sherbrooke. Elle offre une présence experte quasi quotidienne auprès des participants, répondant aux questions, animant les groupes de discussion, donnant des suites personnalisées aux évaluations, modifiant même les contenus pour adapter son cours aux besoins.

Assumant régulièrement cette tâche d’encadrement et de suivi en ligne, je peux dire qu’elle comporte une dimension émotive importante. Par exemple, je ressens une certaine forme de trac au lancement d’un de mes cours. Au jour fatidique s’installe en moi une certaine fébrilité. L’excitation de la veille et des premières heures semble partagée par des collègues. Au sein d’une communauté de pratique des formateurs en ligne à PERFORMA, ma collègue Geneviève Nault, professeure à l’Université, écrit : « Ressentez-vous les papillons des débuts de cours? Le trac du premier cours existe-t-il en ligne? Personnellement, j'ai un petit stress lié aux liens, aux documents, aux... qui peuvent ne pas être fonctionnels, à l'envoi d'un mauvais code d'accès, mais je suis encouragée par le début d'un nouveau groupe, plein de profs avec lesquels échanger sur des essais de recherche (thème du cours) ».

Dans le déroulement d’un cours, je réalise aussi avec excitation combien les apprentissages se consolident. Un autre collègue, Michel Poirier, témoigne : « C’est quand je lis les bilans personnels que je réalise que mes cours permettent de véritables apprentissages. Quel cheminement, quelle profondeur parfois! C’est très stimulant de réaliser que nous donnons de vrais cours ».

Il y a sûrement parmi vous des personnes qui ont suivi des cours en ligne, à PERFORMA ou ailleurs. Quelle sorte d’émotions avez-vous ressenties au cours de ces expériences? Faites-nous les connaître en commentant cette chronique.

0 commentaire(s)

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*