Profweb

Accueil » Publications » Articles » Façonner un monde en 3 dimensions avec la réalité virtuelle et Google Tilt Brush

Publications

Articles

Publié le 7 février 2019 | Multidisciplinaire

Façonner un monde en 3 dimensions avec la réalité virtuelle et Google Tilt Brush

Cet article a été traduit de l’anglais.

Si une image vaut mille mots, est-ce qu’une image 3D en vaut un million? À la fin de la session d’automne 2018, j’ai été initié au monde fantastique de la peinture en 3D avec le logiciel de réalité virtuelle Google Tilt Brush. L’expérience, vraiment captivante, m’a inspiré un tourbillon d’idées quant à ses utilisations possibles en contexte éducatif.

Note de l’éditeur

L’utilisation du navigateur Google Chrome permet l’affichage optimal des médias contenus dans cet article.

Ma découverte de Google Tilt Brush

Le rapport Horizon 2018 prédit que la réalité mixte sera adoptée, en enseignement supérieur, d’ici 4 à 5 ans. Bien que j’avais une expérience antérieure de la réalité virtuelle (datant d’aussi loin que les années 90), j’ai réalisé que la technologie évoluait rapidement et que je devrais m’intéresser à l’offre actuelle dans ce domaine. J’ai décidé d’explorer Google Tilt Brush, car j’avais entendu dire qu’il était utilisé par des artistes, en plus d’être un outil utile pour les montages de réalité mixte créés par des diffuseurs avant-gardistes.

Présentation de Google Tilt Brush

Tilt Brush est une application pour peindre qui fonctionne dans un environnement de réalité virtuelle, comme Steam VR, et qui nécessite l’utilisation d’un casque pour visualiser le paysage dans lequel vous peignez. La peinture s’effectue grâce à 2 manettes spéciales de réalité virtuelle que vous tenez dans vos mains. L’une des manettes sert à parcourir les options du menu et l’autre vous sert de pinceau.

Après avoir calibré la zone de réalité virtuelle avec Steam VR, vous pouvez démarrer Google Tilt Brush par l’interface de Steam VR. Mes collègues ont pu suivre la progression de ma peinture sur le moniteur ci-dessus.

Tous ceux qui ont déjà utilisé un programme de peinture numérique sur un poste informatique ou dans une suite d’édition graphique trouveront l’expérience plutôt intuitive. En effet, les échantillons d’outils et de palettes utilisés sont similaires à ceux que l’on retrouve dans les environnements logiciels en 2D.

La manette gauche de Google Tilt Brush contrôle le sélecteur de couleurs et la variété d’options auxquelles on peut accéder par un mouvement de rotation du poignet.

Google Tilt Brush offre des fonctionnalités uniques, comme la possibilité de choisir l’environnement dans lequel vous voulez dessiner, qu’il s’agisse de vous trouver dans un champ, sous un ciel étoilé, et même dans l’espace!

Il y a aussi des options sensationnelles pour peindre, comme les « pinceaux dynamiques » qui génèrent des traits de pinceau animés par des effets spéciaux éblouissants (comme des coups de peinture étincelants ou des décharges électriques).

L’équipement de réalité virtuelle

J’ai été invité à essayer Tilt Brush à l’école Selwyn House à Westmount, Québec. Jean-Pierre Dufresne, de la Vitrine technologie-éducation (VTÉ), m’a fait rencontrer Jean-Pierre Trudeau, le directeur des technologies à l’école Selwyn House. Il nous a donné accès à l’équipement et aux logiciels requis pour cette expérience.

Jean-Pierre Trudeau, de Selwyn House (à gauche), aide Jean-Pierre Dufresne, de la VTÉ (à droite), à ajuster le casque de réalité virtuelle HTC Vive.

Jean-Pierre Trudeau nous a renseignés sur la suite technologique utilisée à l’école Selwyn House pour Google Tilt Brush :

Selwyn House a un ordinateur avec un processeur Intel i7, un disque dur SSD et une carte graphique ATI de 8 gigaoctets. Jean-Pierre Trudeau a précisé qu’il faut s’attendre à débourser entre 1500$ et 2000$ pour un nouveau système capable de gérer un environnement de réalité virtuelle.  Le système HTC VIVE VR est offert à différents coûts, selon que vous optiez pour le modèle de base ou la version professionnelle.

Jean-Pierre Trudeau m’a assuré qu’il était assez facile de configurer Steam [tutoriel en anglais] pour calibrer l’environnement virtuel et télécharger Google Tilt Brush.

Un aperçu des manettes HTC VIVE (à gauche) et l’une des 2 stations de base (à droite) utilisées pour détecter les mouvements à 360 degrés de l’utilisateur.

En plus de fonctionner avec l’équipement HTC VIVE, Google Tilt Brush est compatible avec Oculus et, plus récemment, avec Windows Mixed Reality.

Résumé de mon expérience

Google Tilt Brush ressemble à n’importe quelle expérience de réalité virtuelle, puisque vous pouvez bouger sur 360 degrés.

Lorsque j’ai regardé vers le bas la première fois, j’ai vu que ma main gauche était comme un bracelet. En tournant mon poignet, Google Tilt Brush alterne d’une palette de couleurs à un éventail d’outils pour peindre et des options pour exporter la peinture. La manette dans ma main droite me servait de pinceau.

Un montage de quelques-uns des moments forts de mon expérience avec Google Tilt Brush à l’école Selwyn House.

Alors que j’étais dans l’environnement de ciel étoilé (Night Sky), j’ai décidé de peindre un feu de camp assorti d’un bâton auquel était piquée une guimauve.

L’auteur en train de peindre un feu de camp virtuel avec Google Tilt Brush.

J’avais l’impression que les choses allaient bien, jusqu’à ce que je penche un peu ma tête à gauche et que j’aperçoive « l’arrière de la peinture ». J’ai eu déclic en réalisant que tous mes traits de pinceau étaient fins et en 2 dimensions. J’ai commencé à me déplacer autour de ma peinture de feu de camp en y ajoutant de généreux traits de peinture dans différentes teintes d’orange, de jaune et de rouge pour donner vie aux flammes en 3 dimensions.

La première tentative de l’auteur pour créer une peinture 3D. Utilisez la molette de défilement de votre souris pour faire un zoom avant ou arrière sur l’image ou tenez le bouton gauche de la souris enfoncé pour saisir la peinture et la faire pivoter.

Jean-Pierre Dufresne a essayé les pinceaux dynamiques pendant son expérimentation de Tilt Brush. Il dessinait avec un pinceau qui donnait à chaque trait de peinture un effet d’éclair électrique. Jean-Pierre Trudeau nous a montré qu’il était possible de faire réagir le dessin aux sons en activant cette option dans Tilt Brush. En faisant jouer de la musique rock, nous pouvions voir la peinture de Jean-François Dufresne réagir au rythme de la grosse caisse qu’on entendait dans la chanson!

Jean-Pierre Dufresne immergé dans l’expérience de peinture virtuelle avec Google Tilt Brush.

Formats d’exportation

Google Tilt Brush vous permet de téléverser vos créations sur le site web Poly, qui fait partie de la suite d’outils de Google qui peuvent être utilisés gratuitement lorsqu’on dispose d’un compte Gmail. Lorsque le fichier est téléversé, vous pouvez l’intégrer dans n’importe quelle page web qui accepte la balise iFrame.

Tilt Brush peut aussi enregistrer des vidéos, créer des vidéos à 360 degrés et exporter des artéfacts dans le format de fichier PBX, qui peut être importé dans Blender (logiciel libre) ou dans le logiciel d’animation 3D Maya. Vous trouverez plus d’informations dans la page d’aide Saving and sharing your Tilt Brush sketches de Google.

Applications pédagogiques de Tilt Brush

Selwyn House offre un cours d’arts numériques dans lequel Photoshop est largement utilisé, mais au moins un des devoirs implique l’utilisation de Tilt Brush, selon l’enseignant Bill Bédard. Bill a mentionné que l’un des ses collègues avait remarqué que les mouvements créatifs dans Tilt Brush ressemblaient davantage à ceux que l’on retrouve en sculpture plutôt qu’en peinture.

Assez rapidement, j’ai vu plusieurs possibilités pour l’utilisation de Tilt Brush. Parmi les programmes d’études qui pourraient en bénéficier :

  • Les programmes d’arts
  • Le design de mode (il existe un canevas dans Tilt Brush en forme de « mannequin de couture » pour concevoir des vêtements)
  • La conception et la production de jeux vidéo (Tilt Brush est aussi compatible avec l’environnement Unity)
  • Les programmes de design industriel (prototypage rapide)

En raison de l’expérience immersive et globale, je me suis demandé si Google Tilt Brush pouvait être utilisé comme outil de gestion de l’anxiété pour les étudiants ayant des besoins particuliers [en anglais].

Je n’ai pas pu m’empêcher de penser également à quel point cet outil pourrait être puissant si l’on pouvait y collaborer avec d’autres utilisateurs, comme il est possible de le faire avec d’autres outils de la suite Google - une fonctionnalité dont nous avions eu un avant-goût il y a un certain temps [en anglais], mais qui n’a jamais été offerte au public.

Tout un monde (virtuel) à découvrir

J’ai eu la chance d’être accompagné par 2 magiciens de la technopédagogie pendant mon initiation à Google Tilt Brush, mais une fois dans l’environnement, cela m’a semblé naturel et convivial.

Ma première expérience avec Tilt Brush fut très positive et j’espère que plus d’enseignants auront la chance de l’essayer en 2019 - particulièrement s’ils appartiennent à l’un des départements mentionnés précédemment!

Si vous souhaitez en apprendre davantage, Google a créé de nombreux tutoriels [en anglais] pour vous initier à certains aspects plus avancés de l’utilisation de Tilt Brush.

Note de l’éditeur

J’aimerais offrir mes remerciements sincères à Jean-Pierre Trudeau, directeur des technologies à l’école Selwyn House, pour avoir généreusement accepté d’accueillir Profweb et de nous avoir offert du temps et des ressources pour nous permettre d’expérimenter ces technologies. Cet article n’aurait également pas pu voir le jour sans la participation de Jean-Pierre Dufresne, conseiller pédagogique à la Vitrine technologie-éducation, qui a contacté l’école Selwyn House au nom de Profweb et qui m’a accompagné pendant mon expérimentation de Tilt Brush.

0 commentaire(s)

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*