Profweb

Accueil » Publications » Articles » Deux exemples d’innovation pédagogique en philosophie

Publications

Articles

Publié le 19 octobre 2017 | Philosophie

Deux exemples d’innovation pédagogique en philosophie

La 3e édition du colloque sur l’innovation pédagogique en philosophie (CIPP) a eu lieu le 5 octobre 2017 au Cégep de Granby. Plus de 80 participants étaient au rendez-vous: des enseignants du collégial (15 collèges) et en provenance d’universités (5 universités) ainsi que des étudiants. Cette journée a été orchestrée par Rémi Robert, enseignant en philosophie (Cégep de Granby). Profweb était présent à l’événement. Je vous propose un bref retour sur 2 présentations axées sur des pratiques au collégial.

Pour débuter cette journée riche en présentations (8 conférences et une table ronde), Daniel Marquis, responsable de la bibliothèque du Cégep, a rappelé l’importance de la philosophie durant sa période collégiale. Bien que la technologie permet d’enrichir, de dynamiser, de ludifier l’enseignement de la philosophie, il rappelle que la relation privilégiée avec l’enseignant occupe une place prépondérante.

Des participants au colloque sur l'innovation en philosophie

Une plateforme pour échanger des idées et construire son argumentaire

La première présentation portait sur Dlibr, une plateforme web ouverte à toutes sortes de réappropriations :

  • L’interprétation
  • La discussion
  • La création d’idées

Dlibr, a été développée par des enseignants du Cégep Lanaudière, Christian Frenette et Olivier Roy. Cette plateforme permet notamment le débat d’idées et le suivi de l’argumentaire développé par les étudiants. Il y a une communauté de pratiques sur Facebook où il est possible d'échanger et de discuter de ses applications potentielles ainsi que de ses fonctionnalités.

Dlibr : page d’accueil sur Facebook.

Un récit sera diffusé sur Profweb pour bien démontrer les possibilités qu’offre cette plateforme. Des développements sont en cours pour la rendre accessibles à une communauté élargie. On peut en apprendre plus en écoutant cette capsule vidéo.

Apprendre par la lecture : l’approche Reading Apprenticeship

Jonathan Naud et Frédéric Legris, tous deux enseignants au Cégep de Saint-Jean-sur-Richelieu, ont présenté des stratégies de lectures selon l’approche Reading Apprenticeship (RA), qui est une manière de motiver et soutenir les étudiants dans le développement de leurs habiletés de lecture.

La RA fait appel à l’enseignement explicite. Les enseignants sont invités à créer un climat dans lequel les jeunes se sentent à l’aise de partager leur processus de lecture, les problèmes et les solutions qu’ils trouvent afin de construire leurs apprentissages. Les dimensions personnelle, sociale, cognitive et métacognitive sont considérées.

La lecture efficace est une habileté fondamentale à développer par l’ensemble de la population étudiante. S’attaquer aux stratégies de lecture efficaces semblent une voie prometteuse et pose le défi, pour les enseignants, de bien réussir à transmettre celles-ci aux étudiants en fonction de la discipline enseignée (en l’occurrence ici, la philosophie).

Pour ce faire, Jonathan et Frédéric ont élaboré des fiches de lecture permettant aux étudiants de laisser des traces de l’application de leurs stratégies de lecture. Ces fiches ont un double rôle: elles représentent des outils d’évaluation assurant l’application des stratégies de la RA, mais aussi (et surtout) de journaux métacognitifs permettant au lecteur de prendre conscience de ses processus cognitifs.

  • Les enseignants font une démonstration de l’utilisation des fiches à l’aide d’une caméra.
  • Les étudiants font leurs lectures à la maison. Ils utilisent les fiches proposées pour annoter leurs questions et inscrire leurs commentaires.
  • Un atelier d’une heure leur est également offert à la bibliothèque pour revoir leur compréhension de lecture (groupe de 5 à 7 étudiants).

Pour évaluer les capacités des étudiants en lecture, on procède ainsi :

  • On propose d’abord de lire un texte et de faire l’annotation individuellement
  • Bonification avec l’équipe (1 autre couleur est utilisée) - les équipes sont formées de façon aléatoire.

Leurs constats au terme de leur expérience :

  • Les textes obligatoires sont davantages lus.
  • Les étudiants sont plus engagés et motivés.
  • Ils développent une meilleure compréhension.
  • Leur sentiment de compétence s’améliore.
  • Les discussions sont plus intéressantes.
  • Leurs questions adressées aux enseignants gagnent en clarté.

Innover = solutionner

La rencontre s’est terminée par une table ronde ayant pour titre: « Repenser l’enseignement de la philosophie: les enjeux de l’innovation pédagogique ». Le message à retenir: l’idée d’innover doit être associée à celle d’apporter des solutions à des problèmes. Les 2 exemples d’innovation en philosophie présentés dans cet article sont nés de situations jugées problématiques et des solutions faisant appel ou non aux technologies ont permis d’apporter des améliorations.

  • D’une part, dynamiser les débats d’idées et s’entrainer à bien argumenter.
  • D’autre part, améliorer ses stratégies de lecture pour mieux comprendre les idées que suggèrent un texte.

Vous êtes enseignant en philosophie? Surveillez la 4e édition de cet événement l’an prochain sur la page Facebook du CIPP.

0 commentaire(s)

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*