Profweb

Accueil » Publications » Articles » Des ressources numériques pour donner des rétroactions aux étudiants

Publications

Articles

Publié le 25 avril 2016 | Multidisciplinaire

Des ressources numériques pour donner des rétroactions aux étudiants

Pour donner des rétroactions aux étudiants, les technologies peuvent être des alliées très précieuses! Je vous propose un survol de quelques-unes des nombreuses options qui s’offrent aux enseignants.

Commentaires écrits et annotations

Quand on corrige une copie papier d’un travail, on l’annote manuellement et on y ajoute des commentaires écrits. Il est possible de faire la même chose à l’écran, si les étudiants envoient une version électronique de leurs travaux (via Moodle ou le module « Travaux » de LÉA, par exemple).

La correction numérique présente plusieurs avantages :

  • On évite les inconvénients liés à la manutention du papier.
  • Les travaux sont disponibles partout et en tout temps.
  • Il est possible de préparer une banque de commentaires à copier-coller, dans le cas d’idées que l’on doit souvent répéter. Cela représente une économie de temps.

Si les étudiants envoient une version PDF de leur travail, on peut l’annoter grâce à l’un des logiciels Acrobat d’Adobe, comme le gratuiciel Acrobat Reader DC.

  1. Dans Adobe Acrobat Reader DC, pour commenter un document PDF, faites afficher la barre d’outils « Commentaire » en cliquant sur « Commentaire », dans le menu de droite.

    Affichage de la barre d’outils « Commentaire » dans Acrobat Reader DC.

  2. À partir de la barre d’outils « Commentaire », vous pouvez :
    • Ajouter des notes en cliquant sur le symbole de phylactère. Vous pouvez placer ces notes n’importe où dans le document. (Sur l’image ci-dessous, j’en ai mis une à côté du titre de l’article. Pour la consulter et lire le texte que j’ai tapé, les lecteurs n’auront qu’à survoler l’icône ou à cliquer dessus.)
    • Surligner du texte, en cliquant sur l’icône de marqueur et en sélectionnant le texte à surligner. (On peut choisir la couleur de surlignage.)
    • Souligner ou barrer du texte. Ces annotations peuvent être commentées.
    • Suggérer une insertion de texte à ajouter entre 2 mots ou 2 phrases, par exemple.
    • Ajouter du texte.
    • Annoter le texte manuellement en écrivant à l’aide de la souris ou d’un stylet, si on dispose d’une tablette graphique (utile pour corriger les fautes de français!).
    • Ajouter des tampons (images), que l’on peut personnaliser.
    • Ajouter des formes géométriques ou des zones de textes.
    • Joindre des fichiers entiers au document, en cliquant sur l’icône de trombone.

Un document PDF annoté de diverses façons.

Si vous avez une tablette, il y a plusieurs options qui s’offrent à vous pour annoter les fichiers PDF. Parmi les plus populaires, notons les applications :

Si les étudiants réalisent leur travail à l’aide de Microsoft Word, on peut évidemment transformer le fichier en PDF pour l’annoter ensuite. Cependant, on peut aussi aisément utiliser directement les outils de révision de Word pour commenter le document.

Dans Word, il est possible d’insérer des commentaires. Un tutoriel réalisé par Microsoft montre comment faire avec Word 2013. De plus, il est possible de faire des modifications dans un fichier en en laissant des traces. Une page du site d’aide de la suite Office explique comment faire dans Word 2013 et 2016.

Le travail d’un étudiant annoté dans Word 2016, avec les outils « Commentaires » et « Suivi des modifications ».

Par ailleurs, dans Word, il est possible de faire des annotations manuscrites sur le document lui-même ou dans des bulles de commentaires, avec un stylet si l’on en possède un.

Le ruban des annotations manuscrites de Word 2016. Pour y accéder, cliquez sur « Commencer la saisie manuscrite » dans le ruban « Révision ».

Rétroactions audio

Enregistrer un commentaire audio à l’intention d’un étudiant est une option intéressante pour la rétroaction, en particulier quand on veut :

  • Donner des explications détaillées aux étudiants qui seraient longues à taper ou à écrire à la main.
  • Communiquer l’émotion plus clairement qu’à l’écrit.

Vous souhaitez enregistrer des commentaires audio sur les travaux de vos étudiants? Plusieurs options s’offrent à vous.

  • Dans le gratuiciel Adobe Acrobat Reader DC, il est possible d’annoter un document en ajoutant des messages audio enregistrés directement à l’aide du logiciel (voir les figures qui suivent).
  • Comme elle l’explique dans son récit La rétroaction audio : un suivi personnalisé, Karine Bélair, enseignante en droit et en français, a utilisé Audacity, un logiciel libre gratuit très populaire. On peut ensuite transmettre les fichiers audio produits directement aux étudiants via Moodle ou le module « Travaux » de LÉA.
  • Sur sa page Capturer des commentaires audio, le site Éducapplis vous présente des applications mobiles intéressantes.
  • Une compilation réalisée en 2014 par les membres du Réseau des répondants TIC (REPTIC) présente des suggestions commentées.
  • Dans Moodle, le module PoodLL permet d’enregistrer et de transmettre automatiquement des rétroactions audio aux étudiants. Toutefois, si les commentaires durent plusieurs minutes, le traitement du fichier audio sera assez long. Il vaut mieux réserver cet outil à des commentaires brefs. (Un tutoriel en anglais sur l’utilisation de PoodLL est disponible. Un tutoriel en français explique comment utiliser PoodLL pour recueillir des fichiers audio en provenance des étudiants, mais également comment y réagir vocalement. La procédure est la même quand on souhaite seulement formuler des rétroactions.)

Plusieurs ordinateurs portables sont équipés de microphones intégrés. La qualité sonore est moins bonne qu’avec un casque-microphone, mais peut tout de même être acceptable si les bruits ambiants sont faibles, lors de l’enregistrement.

Ajouter un commentaire audio en 5 clics dans Acrobat Reader

  1. Commencez par cliquer sur l’icône encerclée en rouge, dans la barre « Commentaire ».

    L’icône du haut-parleur dans la barre « Commentaire » permet d’ajouter un commentaire audio.

  2. Cliquez à côté du mot, de la phrase, du paragraphe, etc. que vous voulez commenter. La fenêtre « Magnétophone » apparaîtra. Cliquez sur le cercle rouge (Enregistrer), puis dites votre commentaire dans votre microphone.

    L’interface du magnétophone d’Acrobat Reader DC avant un enregistrement.

  3. Quand vous avez terminé de dire votre commentaire, cliquez sur le carré noir (Arrêt).

    L’interface du magnétophone d’Acrobat Reader DC pendant un enregistrement.

  4. La fenêtre « Propriétés du son en pièce jointe » apparaît. Choisissez l’icône que vous voulez attribuer à votre commentaire (la façon dont il sera identifié dans le document) ainsi que sa couleur, puis cliquez sur OK.

    La fenêtre qui permet de choisir l’icône qui sera associée au commentaire enregistré.

  5. Le commentaire, identifié par l’icône choisie, apparaît dans le document. Vous pouvez déplacer l’icône n’importe où dans le document. Vous pouvez écouter le commentaire en double-cliquant sur l’icône. Toutes les personnes qui consulteront le document pourront faire de même.

    L’icône du haut-parleur bleu a été choisie pour identifier le commentaire audio dans le texte.

Dans le cas des commentaires audio, comme dans celui des commentaires vidéo dont il sera question après, il est inutile de chercher un résultat parfait et de vouloir recommencer l’enregistrement chaque fois qu’on hésite. Le naturel ne déplaît pas aux étudiants, au contraire! La démarche doit rester simple pour être réalisable de façon raisonnable.

Rétroactions vidéo

Les technologies permettent aussi très simplement d’enregistrer un commentaire vidéo destiné à un étudiant.

Une façon intéressante d’utiliser la vidéo est de se filmer en train de corriger la copie d’un étudiant. On explique alors au fur et à mesure les annotations qu’on applique sur la copie, et on ajoute des commentaires plus étoffés sans avoir à tout écrire.

Si vous corrigez une copie papier, vous pouvez fixer une caméra (ou une webcaméra ou un téléphone portable muni d’une caméra) sur un support et l’orienter de façon à pouvoir filmer la copie de l’étudiant et votre main qui la corrige.

Si vous corrigez une copie électronique, vous pouvez utiliser l’un des nombreux logiciels de capture d’écran vidéo disponibles pour filmer votre écran (et enregistrer votre voix) durant la correction.

Parmi les logiciels gratuits de capture vidéo d’écran, notons :

Isabelle Cabot, du Cégep de Saint-Jean-sur-Richelieu, et Marie-Claude Lévesque, du Cégep de Sorel-Tracy, ont écrit un article très intéressant sur leur expérience avec la rétroaction vidéo dans Pédagogie collégiale, qui a fait l’objet d’un compte-rendu dans Profweb.

Isabelle Cabot et Marie-Claude, toutes deux enseignantes de français, ont choisi de filmer l’entièreté de leur correction des rédactions de leurs étudiants, pour réaliser des vidéos durant parfois plus de 20 minutes. D’autres enseignants peuvent préférer corriger la copie sans se filmer, puis utiliser la vidéocapture d’écran pour donner les rétroactions qui méritent des explications commentées à la fin, plus brièvement. Dans les 2 cas, comme dans le cas des rétroactions audio, pour que la pratique soit viable, il faut réaliser les vidéos de façon spontanée, sans faire de montage et sans craindre les hésitations.

Alors, l’une de ces pratiques vous tente? Pourquoi ne pas les combiner, pour tirer parti des forces de chacune? C’est ce que Catherine Bélec, enseignante au Cégep Gérald-Godin, suggère dans son article sur les rétroactions multitype, paru dans Pédagogie collégiale, et qui a fait l’objet d’un compte-rendu dans Profweb.

2 commentaire(s)

  1. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    C85afaaad9a45c376661a94cc28716eb

    Nicole Perreault a écrit le 26 avril 2016 à 14h07

    Décidément, les articles et récits de cette semaine sur la thématique de la rétroaction sont hyper intéressants et inspirants. Je viens de télécharger Adobe Reader DC : un outil tout à fait approprié pour marquer et annoter des documents numériques, une tâche contenue dans le Profil TIC des étudiants du collégial. Pour en savoir plus sur l'annotation de documents numériques (description, tutoriels, etc.) : http://www.profweb.ca/profil-tic/marquer-et-annoter-les-documents-numeriques#description

  2. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    47543dd5c041290fc250fc4fe78c1251

    Catherine Rhéaume a écrit le 26 avril 2016 à 14h11

    Oui c'est vrai! Cet article-ci met l'accent sur la façon dont les enseignants peuvent utiliser les outils numériques d'annotation de textes, mais ces outils peuvent également être utilisés par les étudiants eux-mêmes, pour annoter leurs propres travaux, ceux de coéquipiers ou des notes de cours ou des textes de référence!

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*