Profweb

Accueil » Publications » Articles » Des idées pour utiliser YouTube en classe

Publications

Articles

Publié le 21 mars 2019 | Multidisciplinaire

Des idées pour utiliser YouTube en classe

Cet article a été traduit de l'anglais.

La « génération Z » et les milléniaux utilisent YouTube de manière récréative, mais plusieurs l'utilisent désormais pour apprendre. Ils trouvent plus facile de comprendre quelque chose en regardant la démonstration d'une habileté. Ils apprécient aussi le fait de pouvoir réécouter une vidéo à partir du début et revoir la démonstration autant de fois que nécessaire, sans avoir l'impression de déranger les autres. Pensons seulement à la tendance, dans le monde des jeux vidéo, à la diffusion de parties en ligne que les joueurs enregistrent et où ils commentent leur progression dans le jeu. Les nouveaux joueurs apprennent les meilleurs trucs en regardant ce que font les joueurs plus expérimentés.

Je vous présente quelques pratiques d'enseignement inspirantes (je l'espère) et efficaces pour utiliser YouTube en classe et recourir aux mêmes techniques d'apprentissage que celles auxquelles les étudiants recourent.

L'ère de l'apprentissage par le contenu généré par les utilisateurs

De plus en plus d'experts et de professionnels déposent du contenu éducatif sur YouTube et des vidéos sous licence Creative Commons, que les enseignants peuvent utiliser sans devoir payer de redevances de droits d'auteur.

  • Amener le monde réel dans la classe en utilisant ces ressources pour améliorer la compréhension et la mémorisation de l'information par les étudiants. Une courte vidéo peut lier les activités en classe à des expériences « dans la vraie vie » et rendre des contenus abstraits plus concrets.

    Photo de rawpixel.com tirée du site Pexels

  • Favoriser l'apprentissage autonome des étudiants. La capacité à gérer l'apprentissage dans être constamment dirigé par d'autres est une habileté nécessaire pour l'apprentissage tout au long de la vie, et une habileté que les étudiants devraient développer durant leur parcours collégial. Les enseignants peuvent diriger les étudiants vers YouTube pour qu'ils trouvent des contenus pertinents pour un projet sur lequel ils travaillent ou pour explorer une de leurs passions.
  • Offrir des informations supplémentaires. Une foule de ressources qui proviennent d'experts dans le domaine de formation des étudiants est accessible. Même si les contenus vus en classe ne cessent de prendre de l'expansion, ce n'est pas le cas du temps de classe.  Les enseignants peuvent fournir de nouvelles informations en partageant des liens vers des contenus intéressants ou en encourageant les étudiants à se partager des liens entre eux vers de telles ressources.
  • La classe à l'envers (ou la classe inversée). Laissez YouTube livrer aux étudiants votre présentation magistrale avant qu'ils arrivent en classe, de sorte que lorsqu'ils se présentent au cours, ils puissent se concentrer sur une application pratique. Vous n'avez alors qu'à leur offrir une rétroaction ciblée.

Trouver de petits bijoux sur YouTube

Photo de Pixabay tiré du site Pexels

Ce que les enseignants devraient rechercher

  • Des vidéos de moins de 10 minutes
  • Une variété de formats : des images d'archives, des conférences, des démonstrations. Ne remplacez pas simplement votre « tête parlante » par une autre.
  • Des vidéos de bonne qualité seulement. Vous pouvez identifier une vidéo de mauvaise qualité pratiquement sur-le-champ. Pas la peine de vous en accommoder; trouvez-en une autre.
  • Une bonne conclusion. Visionnez une vidéo prometteuse jusqu'à la fin avant de la choisir.

Pour commencer

Voici une liste de quelques chaînes éducatives sur YouTube vers lesquelles les enseignants se tournent, année après année, puisque leur valeur éducative ne se démode pas. [Note de la traductrice : il est possible d'activer les sous-titres français dans les vidéos de la plupart des chaînes suivantes.]

  • AsapSCIENCE a été créée par des YouTubeurs canadiens. La chaîne produit des vidéos, sur une base hebdomadaire, qui présentent différents aspects de la science dans la vie courante. Par exemple :
  • Démystifier le phénomène antivaccination (anti-vax)
  • De combien d'heures de sommeil a-t-on besoin?
  • La science dégoûtante
  • Que se passerait-il si le monde entier devenait végétarien?
  • TED Talks signifie Technology, Entertainment and Design. Cette chaîne présente des conférences puissantes, dans un format court, sur une panoplie de sujets allant des enjeux mondiaux à l'économie dans plus de 110 langues. Suivant leur slogan, les conférences TED visent à diffuser « des idées qui valent la peine d'être partagées ». Plusieurs textes ont des sous-titres en français, mais il y a aussi des conférences données en français, telles que :
  • BBC Teach offre des ressources éducatives par sujet et par tranche d'âges. La chaîne diffuse présentement une série intitulée My Troubled Mind : Stories about Teenage Mental Health qui se penche sur des troubles de santé mentale comme les troubles alimentaires, l'anxiété, les dépendances et la dépression.
  • BBC Learning English présente une nouvelle vidéo tous les jours pour aider les utilisateurs à apprendre l'anglais.
  • Historia  présente des vidéos primées qui connectent les spectateurs à l'histoire.
  • National Geographic a-t-il encore besoin de présentation? Il s'agit d'une destination incontournable pour quiconque s'intéresse à l'exploration, à l'aventure et aux sciences. De nombreuses vidéos sont offertes en français.

Conseils judicieux pour l'utilisation des vidéos en classe

Les vidéos peuvent s'avérer très utiles pour l'enseignement. Cependant, pour véritablement exploiter le potentiel de YouTube en classe, il faut que les étudiants puissent réfléchir à ce qu'ils visionnent ou qu'ils le réutilisent.

Les conseils d'un enseignant sur YouTube pour une utilisation efficace des vidéos en classe. [en anglais ]Source : Common Sense Education, 2016

Si vous visionnez une vidéo en classe avec les étudiants, vous pouvez leur demander de partager leurs observations ou de répondre à vos instructions en temps réel :

  • Avant de commencer la vidéo, posez une question aux étudiants ou demandez-leur de prendre des notes, puis de publier leurs réponses sur une plateforme web comme Socrative or Poll Everywhere. Les étudiants peuvent utiliser n'importe quel appareil numérique pour participer.
  • Il existe des plateformes qui permettent d'engager les étudiants dans le visionnement d'une vidéo et différents types d'activités pour promouvoir un visionnement actif. Consultez l'article 3 plateformes en ligne pour créer des contenus vidéo interactifs pour les étudiants publié sur Profweb.
  • Cette méthode permettant de recueillir rapidement les commentaires dans une vidéo comporte plusieurs avantages :
    • Les étudiants demeurent engagés dans une activité qui requiert une écoute active.
    • Cela peut servir d'évaluation formative pour valider la compréhension des étudiants.

Regarderons-nous un film aujourd'hui?

On retrouve littéralement des millions de vidéos éducatives de qualité sur YouTube. Pourquoi ne pas exploiter ce potentiel pour faire jaillir une discussion, pour permettre aux étudiants d'aller plus loin, pour permettre aux étudiants qui ont plus de difficulté à garder le rythme ou pour réviser un examen? S'il existe des millions de vidéos, il y a aussi de multiples façons de motiver les étudiants par l'utilisation judicieuse de YouTube.

N'hésitez pas à nous partager votre utilisation de YouTube. Racontez-nous votre expérience dans la zone de commentaires.

0 commentaire(s)

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*