Profweb

Accueil » Publications » Articles » CitéPolis : une destination pour découvrir toute la richesse des sciences humaines

Publications

Articles

Publié le 27 février 2019 | Sciences et techniques humaines

CitéPolis : une destination pour découvrir toute la richesse des sciences humaines

Les programmes de sciences humaines attirent près d’un étudiant sur 3 dans les cégeps. Pourtant, ils ont peu de visibilité dans le réseau collégial. Le projet CitéPolis, qui avait fait l’objet d’un récit sur Profweb en 2013, visait à créer un portail web afin d’informer les étudiants sur la pertinence du programme de sciences humaines et sur les 8 disciplines qui le composent, en donnant notamment la parole aux enseignants et aux chercheurs.

En 2018, le Cégep Édouard-Montpetit a procédé à la refonte du site web de CitéPolis. Ce dernier se présente désormais, comme son nom l’indique, à l’image d’une ville et de ses différents quartiers, regroupés par thématiques :

  • Quartier disciplines
  • Quartier lecture
  • Quartier étudiant

Les visiteurs sont invités à explorer CitéPolis en arpentant ses différents quartiers, qui contiennent des capsules vidéo, des suggestions de lecture, des exercices proposés par les enseignants et des projets de fin d’études déposés par des finissants.

À l’origine de CitéPolis

J’enseigne en science politique. J’aime travailler avec l’image et le son. La production de capsules vidéo m’apparaissait comme une façon originale et porteuse de faire découvrir aux étudiants différentes facettes des sciences humaines. Le Cégep Édouard-Montpetit possède son propre studio de télévision et d’enregistrement, ce qui a facilité la mise en œuvre du projet. À ce jour, 30 capsules audiovisuelles ont été déposées sur CitéPolis.

Si je suis le modeste idéateur de CitéPolis, le projet a été conçu, pensé et réalisé en collégialité, mobilisant plusieurs intervenants des services informatique et audiovisuel en plus des enseignants.

Le Quartier Disciplines

Lors de la première phase de développement de CitéPolis, nous avons donné la parole aux enseignants et chercheurs en sciences humaines afin qu’ils présentent l’apport de leur discipline respective. Nous avons réalisé des entrevues avec des chercheurs affiliés à plusieurs universités et cégeps québécois dont les objets de recherche se distinguent par leur originalité. Par exemple, un sociologue qui s’intéresse aux zombies et à leur signification dans les récits de fin du monde ou encore, un géographe qui s’intéresse à la formule 1 et à son impact sur l’aménagement du territoire urbain. Par ces capsules, nous avons voulu déconstruire certains mythes et offrir un large panorama de l’apport des sciences humaines dans différentes sphères sociales et culturelles, parfois de manière surprenante.

La capsule Science politique et humour, présentée par Julie Dufort, politologue et enseignante.

Le Quartier Disciplines forme le cœur de CitéPolis. Après avoir produit des vidéos présentant les 8 disciplines du programme de sciences humaines du point de vue des spécialistes, nous avons donné la parole aux étudiants.

Le Quartier Étudiant

Ce quartier met en valeur les travaux d’équipe réalisés par les étudiants finissants dans le cadre de leur projet intégrateur (Démarche d’intégration des acquis en Sciences humaines). Nous voulions que les étudiants aient un espace qui leur soit dédié, dans lequel nous pourrions présenter leurs meilleurs projets. Ceux-ci touchent à différents sujets liés aux sciences humaines (par exemple : la pauvreté, les aidants naturels, le TDA/H), abordés sous un angle multidisciplinaire.

Les travaux sont présentés sous forme de rapports de recherche, de dépliants informatifs ou d’affiches en format PDF, accessibles sur le site de CitéPolis.

Dépliant sur les aidants naturels réalisé par des finissantes en sciences humaines en 2014 dans le cadre du cours Démarche d’intégration des acquis en Sciences humaines.

Le Quartier Lecture

Élaboré et construit en 2017-2018, il s’agit du plus récent quartier de CitéPolis et nous sommes très fiers de ce nouveau développement ! Alors que le quartier Disciplines faisait appel à des spécialistes externes, le quartier Lecture donne la parole aux enseignants du Cégep Édouard-Montpetit.

La lecture est l’une des principales assises des sciences humaines. Autour d’elle gravite un ensemble de compétences nécessaires pour analyser, comprendre et communiquer. Le quartier Lecture cultive le goût de la lecture tout en posant un regard disciplinaire sur certaines thématiques qui émergent d’un auteur ou d’une œuvre.

Pour ce projet, nous avons invité 2 enseignants par discipline à présenter un auteur et une œuvre importants de leur domaine. Toutes les vidéos se déclinent en 3 étapes :

  • Présentation de l’auteur
  • Présentation de l’œuvre
  • Présentation de concepts importants dans la discipline

Ce fut une démarche intéressante. Malgré que les enseignants se côtoient dans un même programme, ils ne se connaissent pas tous. Ils découvrent certains intérêts de leurs collègues à travers leur choix de lecture ou ils redécouvrent une œuvre sous l’éclairage d’une autre discipline. D’ailleurs, 2 enseignantes issues de différentes disciplines ne se connaissaient pas et elles ont choisi par hasard le même auteur et la même œuvre. Les enseignantes ont participé au même tournage, ce qui a donné lieu à des échanges très riches.

Après avoir enregistré les vidéos, ma collègue Lysanne Couture, enseignante de sociologie, et moi reprenions chacune des capsules afin de leur donner un caractère plus pédagogique. Nous avons inclus des questions interactives dans les vidéos grâce à H5P, un outil intégré dans WordPress. Nous avons aussi ajouté des exercices pour que ce soit plus actif. Julie Dessureault, conseillère pédagogique en technopédagogie à notre collège, nous a apporté son aide pour nous approprier ces outils.

Un 4e Quartier?

Comme toute ville, CitéPolis est appelée à se développer au fil du temps. Tous les quartiers sont aussi appelés à évoluer. J’aimerais beaucoup qu’un 4e quartier soit mis en chantier. Pour l’instant, je pensais y associer une thématique liée au monde du cinéma. Les enseignants pourraient choisir une œuvre cinématographique marquante et la présenter avec leur regard d’expert, comme ils l’ont fait pour des œuvres littéraires.

Donner le goût aux étudiants de visiter CitéPolis

Lorsque les enseignants participent à ce projet, ils en deviennent souvent les ambassadeurs. C’est par eux que les étudiants entendent généralement parler de CitéPolis. Une enseignante de géographie a maintenant l’habitude de présenter la capsule vidéo de Sylvain Lefebvre à la première séance de son cours.

Je présente aussi CitéPolis aux futurs étudiants lors des journées portes ouvertes, lorsqu’ils viennent s’informer sur les programmes en sciences humaines. Les capsules vidéo peuvent les aider à se faire une meilleure idée des différentes disciplines.

Nous espérons que d’autres enseignants en sciences humaines du réseau collégial s’y joignent et contribuent à faire connaître leur discipline et son apport dans l’espace public. Surtout, nous aimerions que CitéPolis devienne une destination incontournable des cégépiens qui étudient ou songent à étudier dans le programme de sciences humaines.

J’espère que la relève enseignante reprendra le flambeau et continuera de développer CitéPolis pour l’amener encore plus loin, en exploitant par exemple le potentiel pédagogique des vidéos, des questionnaires en ligne ou d’autres fonctions interactives. Plusieurs enseignants sont aussi très habiles avec les réseaux sociaux et pourraient s’en servir pour diffuser plus largement les capsules de CitéPolis, pour la faire rayonner davantage.

À propos de l'auteur

Jacques Provost Il enseigne la science politique au niveau collégial depuis le printemps 1989. Passionné d’abord et avant tout par l’information politique et l’univers médiatique, il a, tout au long de sa route pédagogique, innové afin de diversifier ses pratiques. De l’élaboration de projets de mobilité étudiante (stage d’étude sur l’Union européenne en Belgique; stage d’étude sur la vie démocratique et internationale en Suisse; stage d’étude dans les services secrets canadiens…) à la réalisation d’émissions de télévision à saveur internationale avec des étudiants finissants, Jacques Provost n’a de cesse de repousser les limites de sa belle profession.

0 commentaire(s)

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*