Profweb

Accueil » Publications » Articles » Centre d’apprentissage en application pédagogique des TIC (CAPTIC) : un modèle d'accompagnement innovant

Publications

Articles

Publié le 16 novembre 2015 | Multidisciplinaire

Centre d’apprentissage en application pédagogique des TIC (CAPTIC) : un modèle d'accompagnement innovant

Le comité du CAPTIC en 2015-2016 (de gauche à droite) : Josiane Martin, Jonathan Bélisle, Martin Bérubé, Isabelle Deschamps et Michel Forget.

Le 19 octobre 2015, j’ai pris la route en direction du Cégep de La Pocatière, où m’attendait Martin Bérubé pour me faire visiter le collège et me présenter les enseignants du comité CAPTIC.

Le CAPTIC, ou Centre d’apprentissage en application pédagogique des TIC, est une petite équipe d’enseignants qui relève de la direction des études. Son comité est composé de :

  • Martin Bérubé, conseiller pédagogique et responsable de la Bibliothèque François-Hertel
  • Jonathan Bélisle, enseignant en technologie du génie physique
  • Isabelle Deschamps, enseignante en santé animale
  • Michel Forget, enseignant et responsable du programme d’informatique
  • Josiane Martin, enseignante et responsable du programme de comptabilité et de gestion
Le mandat du CAPTIC consiste à informer, former et accompagner les enseignants du Cégep de La Pocatière désireux d’intégrer les TIC dans leur pratique.

Son action vise également à informer les cadres, le personnel professionnel et le personnel de soutien des besoins technologiques des enseignants et de leur procurer un avis éclairé. Pour ce faire, le comité procède à la collecte et à l’analyse des demandes de formation et d’accompagnement provenant des enseignants. En retour, il leur propose des ateliers pour leur offrir la formation et l’accompagnement souhaités. Le lien se fait avec le service d’informatique, mais le CAPTIC assure la dimension pédagogique de l’utilisation des technologies.

Le CAPTIC a aussi un mandat de veille. Cette responsabilité revient plus spécifiquement à Martin, qui utilise les médias sociaux et des outils d’agrégation (comme Paper.li et Scoop.it) pour diffuser de l’information aux enseignants :

Lorsque j’ai créé le blogue Infomaîtres, l’initiative n’a pas tout de suite été comprise de tous. Plusieurs enseignants craignaient la surcharge d’informations. Je me limite à un billet par semaine pour faire le bilan des actualités. Parfois, je signale à des personnes ou à des départements en particulier que des publications pourraient les intéresser. Je sélectionne toujours l’information en me demandant: y a-t-il du potentiel ou de l’intérêt pour notre collège? Par exemple, le récit sur Liki Lab et le dossier sur Google Apps, publiés récemment sur Profweb, rejoignaient des intérêts exprimés par des enseignants.

À l’écoute des besoins technopédagogiques des enseignants

Martin et moi nous rendons au local du CAPTIC pour débuter notre rencontre avec l’équipe. Nous devons d’abord entrer par la bibliothèque pour nous diriger vers la mezzanine. De grandes tables de travail avec prises électriques et réseau sont disposées de part et d’autre de la salle principale. Martin m’explique que le Cégep prend progressivement un virage numérique: des programmes tendent déjà vers le BYOD et plusieurs salles de cours ont été aménagées pour faciliter le travail collaboratif et l’apprentissage actif. Le premier mandat du CAPTIC consiste donc à accompagner les enseignants lors de cette transition technologique.

À l’étage supérieur sont rassemblés les locaux des différents centres d’aide du Cégep :

  • En français (CAF)
  • En mathématiques (CAM)
  • En anglais (CAA)
  • En biologie et en chimie (CABC)
  • En philosophie (CAPHI)

En raison de sa vocation d’aide et d’accompagnement, il paraissait logique que le CAPTIC s’y retrouve également.

Le local du CAPTIC

Petit historique du CAPTIC

Martin et Michel me racontent l’historique du CAPTIC. Sa création est toute récente, puisque le CAPTIC entame tout juste sa 3e année d’activités. À l’origine, la Direction des études a confié à Martin le mandat de vérifier quels étaient les besoins des enseignants du Cégep de La Pocatière et du Centre d’études collégiales de Montmagny en matière de formation et d’accompagnement technopédagogique.

Suite à la collecte et à l’analyse des besoins réalisées par Martin, la Direction des études a déterminé que la mise sur pied d’un centre d’apprentissage serait une bonne façon de procurer aux enseignants l’information et l’accompagnement nécessaires.

En 2013, le Cégep de La Pocatière donnait le coup d’envoi du CAPTIC.

  • La première année, les membres du comité ont été sélectionnés par un processus de nominations: les membres étaient sélectionnés selon leurs aptitudes, leurs connaissances et leur expérience. C’est ainsi que Michel et Isabelle ont commencé à s’impliquer au CAPTIC.
  • Dès l’année suivante, le recrutement s’est effectué sur une base volontaire: les enseignants intéressés à faire partie du comité étaient invités à soumettre leur candidature, dans laquelle ils présentaient leur domaine d’expertise et le projet TIC qu’ils désiraient approfondir ou expérimenter en cours d’année. Jonathan et Josiane se sont joints à l’équipe à la session d’automne 2015.

Par souci de transparence, le CAPTIC s’est également doté d’une base de données, dont Michel est le concepteur, pour documenter :

  • L’ensemble de ses activités
  • Le type de demandes qui lui sont adressées
  • Le nom des personnes rencontrées

Ces informations servent à produire le bilan annuel des activités, pour rendre compte de la réalisation des objectifs déterminés dans le plan de travail.

La base de données est un outil qui nous permet de prendre conscience de l’ampleur du travail que nous avons accompli. Elle nous réserve aussi de belles surprises. À la lecture du bilan des activités, nous avons constaté que nous avions fait bien plus que ce qui était prévu dans notre plan de travail, alors qu’on trouvait déjà nos objectifs ambitieux! Pour nous, c’est une source de valorisation et de fierté. Michel

Les membres du comité bénéficient d’une libération de 0,1 ETC par année pour exercer leurs activités au sein du CAPTIC. Les projets sont réalisés en collégialité entre les membres du comité. Martin assure le lien entre le comité CAPTIC, le Comité TIC du Cégep et la Direction des études. Il représente également le Cégep dans le réseau des REPTIC.

Les projets des enseignants du CAPTIC pour l’année 2015-2016

  • Jonathan
    • Utilisation pédagogique de l’infonuagique en physique, surtout Google Drive et Google Sheets.
    • Accompagner d’autres enseignants dans le montage de vidéos et leur diffusion.
  • Isabelle
    • Utilisation pédagogique de Moodle.
    • Utilisation des télévoteurs.
    • Montage audio et vidéo.
    • Élaboration d'un site web pour centraliser des ressources TIC pour les enseignants et les étudiants.
  • Michel
    • Utilisation de logiciels de la suite Office 365.
    • Utilisation de plateformes de téléenseignement.
    • Superviser les étudiants tuteurs du Centre d’aide en informatique.
  • Josiane
    • Utilisation des tablettes tactiles dans le programme de Comptabilité et de gestion.
    • Création de contenus numériques dans quelques cours (et expérimentation auprès de groupes différents).

L’équipe CAPTIC prévoit aussi expérimenter les classes d’apprentissage actif avec plusieurs groupes d’étudiants. Le Cégep s’est doté de plusieurs classes aménagées avec des postes de travail pour le travail collaboratif, notamment pour les programmes de Comptabilité et de gestion et d’Audioprothèse.

Salle d’apprentissage actif en Comptabilité et gestion

Salle d’apprentissage actif en Audioprothèse

Le CAPTIC met également à la disposition des enseignants une salle multifonctions avec des postes de travail aménagés pour le travail collaboratif. Les enseignants peuvent réserver la salle et les étudiants apportent leurs appareils. Chaque poste de travail est doté d’un tableau blanc et d’un écran de projection. L’enseignant peut contrôler le degré de luminosité dans la salle et le partage des écrans sur différents supports. Son poste est également doté d’un écran tactile et d’une caméra document pour afficher de petits objets sur les écrans, ce qui permet d’éviter les attroupements. Ce type de caméra est notamment utilisé dans le programme d’Audioprothèse lors de démonstrations impliquant la manipulation de petits objets.

La salle multifonctions du Cégep de La Pocatière

Des formations sur mesure pour les enseignants

L’équipe du CAPTIC offre des formations lorsque des enseignants en font la demande. Puisqu’il est difficile de sélectionner une plage horaire qui convienne à tous pour la tenue d’un atelier, les formations offertes aux enseignants prennent généralement la forme d’un accompagnement de type « 1 à 1 ». Il est même déjà arrivé qu’un enseignant soit formé par 2 ou 3 membres du CAPTIC au cours d’une même séance.

Pour satisfaire ma curiosité (et la vôtre!), Michel m’énumère les demandes de formation les plus fréquentes :

Grâce à la diversité des expertises, des disciplines et des personnalités qu’ils retrouvent dans l’équipe du CAPTIC, les enseignants peuvent choisir de travailler avec un accompagnateur au gré de leurs besoins et de leurs préférences. Martin

Un centre d’aide pour les étudiants, par les étudiants

À la session d’hiver 2014, un « CAPTIC version étudiante » a vu le jour. Les étudiants du cours de Communication et soutien en informatiquese voient assigner des plages horaires pour assurer une présence à la bibliothèque du Cégep. Sous la supervision de Michel, ils consacrent leurs heures de disponibilité au tutorat en répondant aux questions que leur posent d’autres étudiants, en personne ou par voie électronique. Une adresse courriel permet de centraliser les questions et les demandes de soutien acheminées aux tuteurs. Chaque intervention est ensuite consignée dans une base de données, comme le fait le CAPTIC. Depuis l’automne 2015, le « CAPTIC étudiant » est devenu le Centre d’aide en informatique (CAI). Leur bureau est situé au premier étage de la Bibliothèque.

Une expérience valorisante

Lorsque je leur demande s’ils ont l’impression que leurs efforts ont un impact positif sur le reste de l’établissement, les 5 me répondent, humblement, par l’affirmative. S’ils n’ont pas la prétention d’exercer une influence à l’échelle institutionnelle, l’équipe trouve néanmoins gratifiant d’avoir la possibilité d’expérimenter et d’aider à transformer, petit à petit, la pratique de certains de leurs collègues. La communication circule bien entre les différents niveaux d’intervention, du personnel de soutien jusqu’à la direction, et l’appui dont le CAPTIC bénéficie facilite l’amorce de projets technologiques.

Le bouche-à-oreille fait aussi son oeuvre: Jonathan souligne que plusieurs enseignants de son département ont commencé, eux aussi, à utiliser Google Drive avec leurs groupes d’étudiants. Le Cégep est en démarche pour l’obtention de Google Apps for Education; en attendant, les enseignants du département se partagent la liste des comptes Google que leurs étudiants utilisent dans leurs cours. À petite échelle, cette pratique favorise une cohérence à l’intérieur du programme de Technologie du génie physique.

Le temps à investir pour apprivoiser un nouvel outil ou une nouvelle approche est généralement ce qui constitue le plus gros frein pour les enseignants. Avec le CAPTIC, nous avons un rôle de facilitateur. Nous effectuons les premières expérimentations et le premier tri parmi les ressources disponibles. Nous partageons ensuite nos connaissances avec nos collègues. À partir de là, il y a un effet d’entraînement. Josiane

Que leur apporte leur implication au CAPTIC, d’un point de vue professionnel et personnel?

Ce qui me motive à m’impliquer dans le CAPTIC, c’est le fait de pouvoir partager des connaissances, des astuces, des découvertes qui font une différence dans le travail des gens. De plus, étant responsable du programme d’informatique, le volet CAPTIC étudiant est une belle occasion pour mes étudiants en informatique d’offrir du soutien aux utilisateurs. Michel
Une de mes principales motivations est le fait que l’efficacité de notre enseignement peut être facilement décuplée à l’aide des TIC. Par exemple, la création de tutoriels ou de démonstrations vidéo m’aide particulièrement dans mon enseignement. Au niveau professionnel, c’est la veille pédagogique qui m’aide le plus. Ça me laisse du temps pour essayer de nouvelles technologies et vérifier si c’est applicable dans le cadre de mon enseignement. Par exemple, je teste l’utilisation de Google Drive en laboratoire pour mon cours d’optique, de manière à permettre aux étudiants de travailler simultanément sur un même document. Jonathan
Par ses activités de veille, d’expérimentation, de formation et d’accompagnement auprès des enseignants du Cégep, le CAPTIC participe à la promotion des TIC dans le Cégep. Il permet des échanges sur les initiatives TIC dans notre collège, mais aussi ailleurs dans le réseau, notamment par mes engagements en tant que répondant TIC. Le CAPTIC favorise la circulation des idées et des techniques dont bénéficient les enseignants et les étudiants. Martin
Je voulais faire partie de l’équipe du CAPTIC pour être au cœur de l’action en ce qui a trait à l’utilisation des technologies d’un point de vue pédagogique. Le programme d’études dans lequel j’enseigne a déployé énormément d’efforts pour mettre en place un environnement favorisant l’utilisation des technologies en classe et pour se doter des outils nécessaires en ce sens (classe d’apprentissage actif et projet iPad). Il s’avère donc primordial de mettre le temps et les efforts pour adapter mes activités pédagogiques, expérimenter en classe et partager le tout avec mes collègues.  Le CAPTIC est un lieu où je peux échanger sur les problématiques que je rencontre, où je peux m’inspirer des réalisations de mes pairs. C’est l’occasion d’être en contact avec d’autres enseignants, et, au-delà du soutien offert, il y a des échanges d’idées qui font avancer les choses, qui font naître de nouveaux projets.  Les étudiants bénéficient eux aussi de ces avancées et démontrent de l’intérêt à aller plus loin… comme un effet d’entraînement! Josiane
Le CAPTIC me permet de trouver du temps dans mon horaire que je n’aurais pas autrement pour donner un coup de main à mes collègues et mes étudiants dans l’appropriation et l’intégration des TIC. En réalisant ces accompagnements, je constate qu’il existe un réel besoin. Les personnes aidées sont très reconnaissantes; c’est motivant de voir l’enthousiasme qu’elles expriment lorsqu’elles réalisent que l’utilisation d’un certain outil n’est pas aussi complexe qu’elles ne l’appréhendaient et qu’il sera utile pour améliorer l’apprentissage ou l’efficacité. Un autre élément encourageant est que le temps consacré à l’expérimentation devient plus rentable, puisque ce n’est plus seulement moi qui en bénéficie: d’autres enseignants y trouvent leur compte également. De plus, les occasions de partage sont aussi intéressantes pour moi que pour les personnes que j’accompagne. Isabelle

Témoignages d’enseignants

J’ai utilisé le CAPTIC à quelques reprises. La disponibilité, l’accueil et le fait de rendre disponible l’information à sa plus simple expression est ce que je retire de mes rencontres avec du personnel accueillant et dynamique. Ce centre est une belle initiative et est essentiel afin d’aider les professionnels à aimer les TIC. Louise Chénard, enseignante en Soins infirmiers
J’ai suivi une formation sur les télévoteurs avec Isabelle. En plus de m’avoir donné plusieurs trucs et proposé une panoplie d’activités, Isabelle m’a aidée lorsque j’ai fait face à de petites difficultés. Son intérêt sincère et son professionnalisme m’ont donné le goût de refaire appel au CAPTIC pour de prochaines formations. Elle m’a aussi donné le goût d’aller plus loin dans le développement d’activités stimulantes grâce aux télévoteurs. Dominique Gendron, enseignante de psychologie
Pour ma part, j’ai apprécié les services fournis par le CAPTIC puisqu’il s’agit d’un soutien important pour ma pratique d’enseignant. Il constitue un service de première ligne, collé sur notre réalité professionnelle, qui vient efficacement en aide aux professeurs; il est possible d’avoir de l’assistance du CAPTIC sans avoir à passer par un processus lourd ou laborieux. Un autre avantage substantiel du CAPTIC est de favoriser les échanges entre les professeurs. De tels échanges constituent, selon moi, une des façons les plus efficaces d’apprendre et de développer ses compétences d’enseignant. Par exemple, lors de la dernière session, un collègue m’a initié aux différentes possibilités de Google Drive. Cette session, j’ai profité de cet outil pour partager des documents avec mes étudiants de façon très efficace. Pascal Larouche, enseignant en Technologie du génie physique
Étant une nouvelle enseignante, le soutien de Josiane m’a permis d’économiser du temps précieux. En fait, elle m’a expliqué le fonctionnement de Moodle en me présentant plusieurs modèles de concepts à utiliser dans mes différents cours. Son approche pratique m’a grandement aidée à créer mon premier groupe sur la plateforme en utilisant des outils variés. Merci à Josiane et à l’équipe CAPTIC! Valérie Lévesque, enseignante en Comptabilité et gestion
Les diaporamas utilisés dans mes notes de cours et ceux rendus disponibles aux étudiants étaient très volumineux et prenaient beaucoup d'espace de stockage. J'ai donc eu besoin des bons conseils d'Isabelle pour modifier la taille des images incorporées dans mes présentations, sans en perdre la qualité (affichage numérique et impression papier). Isabelle a su répondre parfaitement à mes besoins, et ce, rapidement en début de session. Marise Ouellet, enseignante de chimie

2 commentaire(s)

  1. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    C85afaaad9a45c376661a94cc28716eb

    Nicole Perreault a écrit le 17 novembre 2015 à 11h57

    Bonjour Guillaume, Josiane, Jonathan, Martin, Isabelle et Michel, Ce récit est un exemple inspirant des retombées positives que génère un projet qui répond à un besoin préalablement identifié et qui se réalise dans un contexte de concertation. Les impacts sont multiples, tant pour ceux qui en bénéficient que pour ceux qui l'ont bâti. Génial ! Martin, je t'invite à présenter le CAPTIC à la prochaine rencontre REPTIC ou dans le cadre d'une visioconférence ! Merci encore et bravo !

  2. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Angie Stevens a écrit le 12 mai 2016 à 14h28

    Je trouve cette façon d'intégrer les TICs dans votre école une vraie inspiration! Bravo à vous tous!

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*