Profweb

Accueil » Publications » Articles » Attention aux fausses nouvelles dans notre monde hyper branché

Publications

Articles

Publié le 14 novembre 2017 | Multidisciplinaire

Attention aux fausses nouvelles dans notre monde hyper branché

Note de l’auteure

L’article et la capsule vidéo ont été réalisés dans le cadre d’un stage réalisé chez Profweb, en tant qu’étudiante au DESS de l’Université Laval en technologie éducative - apprentissage réseau et numérique.

Le thème de cette année pour la Semaine éducation médias 2017 est « L’inclusion dans un monde branché ». Pour moi, «  un monde branché  » signifie, entre autres, avoir accès rapidement à une grande quantité d’informations. Malheureusement, cette abondance amène son lot de risques face à la désinformation. Cette thématique fait ressortir toute l’importance d’acquérir de bonnes compétences TIC pour discerner le vrai du faux.

Dans le cadre de mon stage, je me suis intéressée aux fausses nouvelles. J’ai d’abord rédigé un article et j’ai conçu une capsule vidéo pour présenter les stratagèmes les plus communs et aider les étudiants à développer de bons réflexes critiques face au numérique. Voici l’article et une capsule sera diffusée sous peu.

Internet, source de désinformation?

Le sondage NETendances 2016 du CEFRIO se penche sur la transformation de l’utilisation d'internet auprès des adultes québécois. Cette étude rapporte que:

Internet s’avère la première source d’information chez les jeunes âgés de 18 à 24 ans (95 %). Ces derniers vont surtout sur les réseaux sociaux pour s’informer (74 %), notamment sur Facebook (72 %).

Évolution des sources d’information sur internet auprès de la population adulte québécoise. (Source)

Considérant la vitesse à laquelle les médias sociaux font circuler toute sorte d’informations, dont des fausses nouvelles, il est important de soutenir le développement des compétences informationnelles des étudiants. Les habiletés médiatiques et informationnelles ne se limitent pas qu’au parcours scolaire. Elles sont aussi essentielles, dans une perspective citoyenne, pour développer leur esprit critique face au numérique.

Fausse nouvelle : « une information soit carrément fausse, soit détournée, exagérée ou dénaturée à un point tel qu’elle n’est plus véridique, présentée comme une vraie nouvelle dans le but de tromper les gens. Cela peut être fait pour générer des clics et des partages sur les réseaux sociaux, pour atteindre des objectifs quelconques (politiques, idéologiques, économiques, etc.) ou simplement pour se moquer de la crédulité des lecteurs ». Jeff Yates (Journal Métro, 2017)

Peu importe le programme d’études collégiales, le processus de recherche et d’analyse de l’information est le même. Un étudiant en sciences humaines peut chercher de l’information pour réaliser une analyse de discours politique, tandis qu’un étudiant en technique agricole peut chercher de l’information sur de la machinerie industrielle. Dans les 2 cas, les étudiants devront développer des compétences critiques pour vérifier la validité des informations recueillies.

Aujourd’hui, les fausses nouvelles s’imposent sur internet et concurrencent les médias traditionnels. Depuis l’arrivée des technologies mobiles, les étudiants peuvent accéder encore plus rapidement, par une simple recherche par mots clés, à une mine d’informations pour la réalisation de leurs travaux. Les fausses nouvelles sont vieilles comme le monde, mais les technologies du 21e siècle donnent un élan sans merci aux «  faussaires  » du web. Les réseaux sociaux, mais aussi certains blogues, sites web et revues en ligne deviennent des plateformes de diffusion idéales. Les étudiants doivent donc aiguiser leurs réflexes d’analyse et se montrer vigilants pour ne pas se laisser piéger par de l’information à l’apparence légitime.

Des ressources pour développer les compétences informationnelles au collégial

Pour aider les étudiants à développer de bons réflexes lors de la recherche et de l’analyse critique de l’information, il existe plusieurs ressources en ligne:

Sensibiliser les étudiants à l’importance de l’intégrité intellectuelle

En septembre 2017, La Presse a publié l’article « Fraudes: fausses revues scientifiques, faux congrès  », qui révélait que des professeurs d’universités québécoises avaient contribué aux contenus de ceux-ci. Cette réalité peut constituer une occasion de sensibiliser les étudiants à l’importance de l’intégrité intellectuelle.

Les droits d’auteurs et la responsabilisation des étudiants dans la prévention du plagiat sont des enjeux importants dans le réseau collégial.

Former des citoyens numériques éclairés

Que les étudiants du collégial se dirigent vers des études universitaires ou le marché du travail, l’éducation aux médias et le développement des compétences informationnelles sont essentiels. Plusieurs cégeps indiquent, dans leur plan stratégique ou l’énoncé de leurs valeurs, leur volonté d’inscrire le parcours éducatif des étudiants dans une dimension citoyenne. Cela inclut le numérique.

Certains enseignants font des réseaux sociaux un objet d’étude dans leur cours ou les intègrent de manière pédagogique.

Dans le cadre de mon stage, j’ai réalisé une capsule vidéo pour présenter différentes stratégies par lesquelles les « faussaires » du web parviennent à diffuser leurs contenus.

Qu’il s’agisse d’un contexte éducatif ou pour le divertissement, les compétences informationnelles sont essentielles pour nous permettre de distinguer le vrai du faux. Avec cette capsule, j’ai voulu montrer l’importance de se placer en mode « évaluation automatique » lorsqu’on consomme de l’information sur internet. Pour que la vigilance et le sens critique deviennent des réflexes, bien au-delà des études!

Les « faussaires » du web

Connaissez-vous d’autres ressources collégiales pour développer les habiletés informationnelles des étudiants, particulièrement sur les réseaux sociaux? N’hésitez pas à les partager dans les commentaires. Le mercredi 15 novembre de 12h à 13h, l’APOP propose une cantine sur ce thème. Pour en savoir plus

2 commentaire(s)

  1. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    C85afaaad9a45c376661a94cc28716eb

    Nicole Perreault a écrit le 21 novembre 2017 à 14h49

    Bravo Karenne ! Je vais intégrer la capsule dans le site MonImageWeb.com (http://www.monimageweb.com) car celle-ci parle également d'usurpation d'identité.

  2. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Karenne Lafleur a écrit le 21 novembre 2017 à 14h53

    Merci Nicole !

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*