Profweb

Accueil » Publications » Articles » 4Mat, une stratégie d’enseignement compatible avec le cerveau

Publications

Articles

Publié le 24 janvier 2017 | Multidisciplinaire

4Mat, une stratégie d’enseignement compatible avec le cerveau

Note de l’auteure: Cet article a été rédigé dans le cadre d’un stage chez Profweb, en tant qu’étudiante à la maîtrise en technologie éducative à l’Université Laval.

Vous connaissez sans doute le modèle de la conception universelle de l’apprentissage (CUA). Celui-ci postule que le cerveau humain fonctionne sensiblement de la même manière d’une personne à l’autre, mais que chacun apprend différemment. Le modèle propose donc de varier et de différencier les stratégies pédagogiques afin de rejoindre tous les types d’apprenants.

Dans cet article, je vous propose de regarder un modèle apparemment similaire que j’ai pu expérimenter dans un contexte de développement de compétences professionnelles. Il s’agit du modèle 4Mat (Four Matters), développé il y a 30 ans et qui vise à offrir des activités d'apprentissage et une séquence pédagogique qui tiennent compte de 4 grands styles d'apprentissage. Le modèle 4Mat, autant que la CUA, peut s’appliquer à tous les apprenants, peu importe leur âge, parce qu’ils sont fondés sur des études neuroscientifiques qui définissent le rôle de chaque zone cérébrale dans le processus d’apprentissage.

Une base commune: les fondements neuroscientifiques

Des recherches neuroscientifiques démontrent que plusieurs sphères du cerveau sont impliquées dans le processus d’apprentissage. La mobilisation de ces zones du cerveau favorise à la fois la concentration et l’attention de tous les individus, indépendamment de la diversité des styles d’apprentissage (l'hétérogénéité cognitive) des groupes. Dans la recherche intitulée The Neuroscience of Learning: A New Paradigm for Corporate Education, publiée par The Maritz Institute, Ronni Hendel-Giller et ses collaborateurs précisent que le cycle complet de l'apprentissage découle de la structure même du cerveau.

La différence la plus notoire existant entre la CUA et le modèle 4Mat réside dans le nombre de parties du cerveau que l’on considère activées dans le processus d’apprentissage.

Le tableau suivant offre une comparaison entre les fondements neuroscientifiques des 2 modèles:

Tableau comparatif de la CUA et du modèle 4Mat.

Si les 2 modèles s’accordent sur les rôles du système limbique et du cortex préfrontal, ils se différencient quant au rôle du lobe temporal et du cortex moteur. En effet, selon les précurseurs du modèle 4Mat:

  • Le lobe temporal est aussi impliqué dans le cycle d’apprentissage. Il permet à l'apprenant d'acquérir de nouvelles connaissances, par l’observation réflexive.
  • Le cortex moteur permet à l’apprenant de développer les habiletés en lien avec l’apprentissage et d’aller au-delà de cet apprentissage en l’adaptant à des situations plus complexes.

Dans le modèle proposé par la CUA, le cortex moteur remplit une fonction différente comparativement à celui proposé par le modèle 4Mat. Ce dernier permet:

  • Le traitement et l’enregistrement de l’information
  • L’acquisition des savoirs essentiels, en remplissant le rôle du lobe temporal dans le modèle 4Mat

L’implication des styles d’apprentissage dans le modèle 4Mat

En plus des trouvailles des recherches neuroscientifiques qui définissent le rôle de chaque zone cérébrale dans le processus d’apprentissage, le 4Mat vise une expérience d’apprentissage optimale en prenant en compte 4 styles d’apprentissages également établis par des recherches neuroscientifiques. Le concept de style d’apprentissage est fondé sur la prémisse que chaque apprenant détient une préférence quant à la perception et le traitement de l‘information. Certains perçoivent l’information par:

  • Les émotions
  • La réflexion
  • L’action
  • L’observation

La combinaison entre les préférences de perception et de traitement de l’information donne les 4 quadrants (4 matters) du modèle 4Mat.

Les 4 quadrants du modèle 4Mat. Traduit de l’anglais (source de l’image).

Les différents styles d'apprentissage
Perception Style d'apprentissage

1. Émotion et observation                        

Les personnes détenant ce style d'apprentissage sont orientées vers l'observation et s'intéressent à la valeur, à la pertinence de ce qu'elles apprennent, au pourquoi de la chose.

2. Observation et réflexion                                              

Ce style d'apprentissage réunit les observateurs et les penseurs. Ceux-là s'intéressent aux faits, aux connaissances des experts, à l'information, au quoi de la chose.
3. Réflexion et action Le troisième style d'apprentissage est celui de ceux qui aiment réfléchir et passer à l'action. Ils sont poussés vers la pratique et aiment appliquer leurs connaissances dans le monde réel. Ils s'intéressent au comment.
4. Action et émotion Le quatrième et dernier style d'apprentissage regroupe les personnes s'intéressant au mode de fonctionnement de ce qu'ils apprennent, des nouvelles possibilités que créent les savoirs et les moyens de les adapter à la réalité. Ce sont les possibilités qu'offrent le si qui les motivent.

Jeannine O-Neil- Blackwell, présidente de la compagnie 4Mat4Business, explique ces éléments dans une vidéo (en anglais).

Deux philosophies

Lorsque cette vision de l’inclusion est cognitive dans le modèle 4Mat, elle est sociale pour les précurseurs de la CUA. En effet, dans le Dossier CAPRES sur la CUA, le concept d'exclusivité est clairement défini:

Cette conception veut rejoindre tous les apprenants: qu’ils soient doués, qu’ils éprouvent quelques difficultés ou qu’ils bénéficient de mesures d’adaptation scolaire. L’inclusion, dans le contexte de la CUA, c’est la mise en œuvre de pratiques pédagogiques variées visant la réussite de chacun malgré ses différences.

La CUA se fonde sur des théories du fonctionnement du cerveau dans le processus de l’apprentissage; cependant, elle détient une philosophie d'accessibilité de l’apprentissage par ceux qui ont des besoins particuliers, tandis que la philosophie sous-jacente au 4Mat est celle de l'accommodation aux préférences cognitives, pour rejoindre efficacement des adultes en entreprises, dans le cadre de formations axées sur les compétences.

C’est ainsi que le modèle 4Mat fournit un cadre pour répondre aux besoins des apprenants et à leurs préférences en les guidant à travers le cycle permettant de transférer les connaissances. Il s’agit:

  • D’engager l'apprenant en créant une nouvelle expérience qui capte l’attention de l’apprenant et génère une intrigue, une sorte de curiosité vis-à-vis de ce qui va être enseigné.
  • De partager les connaissances qui vont faire l’objet d’applications dans le monde naturel.
  • De passer à une phase pratique en mettant l’apprenant en situation d’appliquer l’ensemble des informations partagées durant la deuxième phase du cycle.
  • D’amener les apprenants à réfléchir aux barrières qui pourraient surgir et à comment adapter et affiner ce qu’ils ont appris afin que les connaissances puissent les servir dans le monde réel.

Comme l’illustre le graphique ci-dessus, le rôle de l’enseignant varie selon la phase du processus dans lequel il se trouve:

Rôles de l’enseignant dans le processus d’apprentissage.

  • Au début du processus d’apprentissage, l’enseignant joue un rôle de facilitateur.
  • A la seconde étape, il porte un chapeau d’expert en la matière.
  • Dans la phase pratique du processus d’apprentissage, il emprunte le rôle d’entraîneur ou de mentor.
  • Finalement, l’enseignant joue un rôle d'évaluateur à la fin du processus.

Ce document, réalisé par Dalene Mactier, une formatrice passionnée de l'enseignement axé sur l’apprenant, vous permettra d’aller plus loin dans les divers rôles de l’enseignant à chacune des étapes du cycle d’apprentissage.Cette vision du processus d’apprentissage coïncide bien avec celle explicitée dans le document Le cheminement vers la compétence publié par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport du Québec (2004), qui décrit les étapes que franchit l'apprenant, de la connaissance à la compétence, c’est-à-dire:

  • L’exploration
  • L’apprentissage de base
  • L'intégration-entraînement
  • Le transfert
  • L’enrichissement

C’est un processus fondamental dont la conception de l’enseignement doit tenir compte, car il en est le fil d’Ariane.

Comment appliquer le modèle 4Mat?

Concrètement, pour appliquer cette méthode dans le contexte d’enseignement, j’utilisais un outil assez simple, qui me permettait à la fois de:

  • Réaliser le cycle d’apprentissage complet
  • Considérer les différents styles d’apprentissage de l’audience

Je vous mets en exemple un canevas pour le développement d'une activité d'enseignement.

Conclusion

La conception universelle de l’apprentissage (CUA) et le modèle 4Mat prônent une pédagogie inclusive qui vise respectivement la prise en compte des différences sociales et les préférences cognitives dans la conception de l’enseignement.

Encadré gris: Bien qu’ils soient différents sur bien des points, essentiellement, CUA et 4Mat promeuvent la diversification des modes de présentation de l’information aux apprenants afin de les atteindre tous et chacun en particulier, indépendamment des facteurs qui les différencient.

4Mat est parfaitement arrimé avec l’apprentissage par compétence qui est en application dans le collégial depuis près une dizaine d'années. En utilisant le modèle 4Mat dans la conception de l’enseignement, l’apprenant chemine naturellement entre des étapes lui permettant de passer de la connaissance à l’accomplissement de la compétence.

0 commentaire(s)

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*