Profweb

Tâche 5.4.3 – Préserver sa cyberréputation et celle des autres

 

Description de la tâche 5.4.3 – Préserver sa cyberréputation et celle des autres

Cette tâche fait référence aux concepts de réputation, d’identité numérique, d’image de soi et de vie privée.

L’étudiant doit être conscient des traces qu’il laisse et qui sont susceptibles d’altérer sa réputation et l’image qu’on peut se faire de lui à partir du Web.

L’étudiant doit également adopter des comportements tout aussi prudents quant à la réputation et à l’image des autres.

Précisions

Sur Wikipédia, on définit l’identité numérique comme étant le lien technologique entre une entité réelle (personne, organisme ou entreprise) et des entités virtuelles (ses représentations numériques). On y définit également l’identité agissante, qui est indirectement renseignée par les activités de l’utilisateur sur la toile.

La cyberréputation d’une personne se construit à partir de toutes sortes de traces (photos, vidéos, commentaires, choix, textes, etc.) laissées sur toutes sortes de plateformes (courriels, médias sociaux, textos, sites web, etc.)

Exigences – suggestions

L’étudiant peut définir ce qu’est la cyberréputation, le droit à l’image et le droit à la vie privée et citer des comportements susceptibles de nuire, à lui-même ou aux autres.

L’étudiant peut définir ce qu’est la cyberintimidation et le cyberharcèlement et citer des exemples de comportements inacceptables.

L’étudiant est conscient des conséquences et des problématiques légales qui pourraient survenir à la suite d’un comportement inapproprié.

Dans la pratique, l’étudiant adopte les comportements attendus :

  • Établir des communications virtuelles respectueuses;
  • Soigner sa cyberréputation et celle des autres;
  • Éviter toute forme de cyberintimidation ou de cyberharcèlement.

Outils potentiels

Les ressources suivantes soutiennent cette tâche :

  • Sites web informatifs portant sur cette thématique (comme MonImageWeb.com);
  • Productions audiovisuelles et autre matériel de sensibilisation et d’éducation (capsules, brochures, affiches, etc.);
  • Textes de loi portant sur la cyberintimidation, le droit à l’image, le droit à la vie privée, les droits et libertés, etc.;
  • Politiques et directives institutionnelles sur l’utilisation des TIC et des réseaux sociaux.

Dans la pratique

La documentation essentielle pour adopter les bons comportements en cette matière est parfois diffusée par son institution d’attache (agenda étudiant, site web, etc.). Les politiques ou directives institutionnelles décrivent parfois très bien les comportements acceptables et ceux qui ne le sont pas. Il ne faut pas hésiter à s’y référer souvent.

Un des moyens efficaces pour faire prendre conscience aux étudiants des conséquences de leurs comportements numériques est d’utiliser des exemples réels de traces qu’ils laissent dans le cyberespace et de les associer à des conséquences concrètes.

0 commentaire(s)

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*