Profweb

Accueil » Cadres de référence » Profil TIC » Intégrer le Profil TIC des étudiants » Intégrer le Profil TIC dans un collège

Intégrer le Profil TIC dans un collège

Une démarche d’intégration des habiletés du Profil TIC des étudiants peut difficilement se réaliser sans la volonté ou l’engagement des établissements d’enseignement. À cet égard, on observe que les collèges sont de plus en plus nombreux à introduire des objectifs liés au Profil TIC des étudiants au sein de leurs grandes orientations comme le plan d’aide à la réussite, le plan de développement des TIC ou même le plan stratégique. Ce choix encourage la mise sur pied d’actions et l’investissement de ressources associées au développement des habiletés liées aux TIC chez les étudiants; il encourage également la mobilisation du milieu pour atteindre ce but commun. On peut, dès lors, mieux arrimer l’intégration du Profil TIC aux mécanismes locaux comme les plans de travail annuels, les budgets attribués aux immobilisations, les programmes de perfectionnement, la pédagogie de première année, les plans d’encadrement, etc.

Mettre en place les conditions gagnantes

Une intégration réussie du Profil TIC dans un collège repose sur la mise en place de conditions pédagogiques et organisationnelles permettant d’assurer le perfectionnement des enseignants, le développement d’activités et de stratégies pédagogiques, la création ou l’ajustement de services, le soutien technique approprié, l’accompagnement adéquat du personnel enseignant, la disponibilité de l’équipement et des applications nécessaires, etc. (Barrette et collab., 2011).

Les enseignants qui ont des réserves à intégrer les TIC dans leurs stratégies d’enseignement sont souvent ceux qui vivent de l’insécurité quant à l’utilisation des technologies et quant à leurs propres habiletés techniques et technopédagogiques. Des ressources, un perfectionnement et un bon appui doivent être offerts aux enseignants au moment où ils en ont besoin. On doit aussi pouvoir leur proposer de les accompagner d’une manière soutenue, pour les inviter à faire des pas vers l’avant aussitôt que possible. Ce soutien peut être apporté par les conseillers pédagogiques, notamment par le répondant TIC, mais aussi par divers services du réseau. Il ne faut surtout pas présumer que tout cela se fera par magie. Le développement des habiletés des enseignants et l’accompagnement continu sont des conditions qui contribuent à la réussite du projet.

Certains collèges bonifient ou adaptent les structures déjà en place, pour mieux soutenir les étudiants et les enseignants (par exemple, par le regroupement des services) et aussi pour faciliter la détection des étudiants éprouvant des difficultés technologiques importantes (notamment dans les cas de retour aux études). Les enseignants doivent savoir où diriger ceux dont la réussite scolaire pourrait être compromise, faute de compétences numériques. Par exemple, il peut  s’avérer pertinent de mettre en place des ressources à l’intention des étudiants pour les aider à utiliser les technologies (centres d’aide, tutorat, etc.).

Le corps enseignant doit pouvoir compter sur l’appui des bibliothécaires et des conseillers pédagogiques, des services informatiques, des services aux étudiants, etc. La concertation dans le cadre d'une démarche portant sur l'utilisation des TIC par les étudiants contribuera assurément à la réussite de ces derniers.

La reconnaissance de la maîtrise des habiletés TIC

Bien que ce ne soit nullement exigé, certains collèges ont mis en place un processus qui permet la reconnaissance formelle de la maîtrise des habiletés TIC minimales requises pour les programmes d’études de leur établissement dans lesquels le Profil TIC est intégré. Cette reconnaissance prend généralement la forme d’une attestation. Le Cégep de Drummondville, par exemple, offre une attestation de réussite qui confirme qu’un étudiant maîtrise l’ensemble des habiletés technologiques et informationnelles requises dans le programme technique auquel il est inscrit pour répondre aux exigences du marché du travail. Les étudiants apprécient cette dernière et elle est reconnue par des universités et des  employeurs.

Le rôle de la concertation et de la collaboration dans l’intégration du Profil TIC

Le réseau collégial se mobilise depuis plusieurs années dans le but d’offrir aux enseignants, aux étudiants et aux conseillers pédagogiques un cadre de référence (le Profil TIC des étudiants), l’accompagnement, les ressources et les outils nécessaires pour favoriser l’intégration des TIC dans les cours et dans les programmes d’études. Ces divers éléments visent aussi à soutenir tous ces acteurs au cours de l’importante démarche relative au développement des habiletés informationnelles, méthodologiques, cognitives et technologiques essentielles aux collégiens, aux travailleurs et citoyens d’aujourd’hui et de demain.

Les enseignants sont conviés  à discuter de leurs projets d’intégration, de leurs  enjeux et des ressources offertes dans leur milieu, avec les membres de leur département, leur répondant TIC, le bibliothécaire de leur collège, les conseillers pédagogiques affectés à leur programme et la Direction des études. Que ce soit à l’échelle d’un cours, d’un programme d’études ou bien d’un établissement, la concertation et la collaboration constituent, en ce qui a trait à l’intégration du Profil TIC, la meilleure piste à emprunter.

0 commentaire(s)

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*