Profweb

Tâche 1.1.3 – Circonscrire le sujet de recherche

 

Description de la tâche 1.1.3 – Circonscrire le sujet de recherche

L’étudiant a tout à gagner à se familiariser avec son sujet à cette étape afin de faciliter les tâches suivantes.

Cette tâche amène l’étudiant à explorer le thème, à définir clairement le besoin d’information et à préciser son sujet de recherche.

Précisions

L’étudiant se familiarise avec son sujet en explorant des sources générales d’information. Il identifie les mots-clés généraux pertinents, des synonymes et des termes associés. Il répond à des questions usuelles : Qui? Quoi? Quand? Où? Comment? Pourquoi?

Pour choisir le sujet de recherche, il convient de délimiter l’étendue et les limites (comme le temps et la zone géographique) et de tenir compte du temps alloué, de la pertinence du sujet et de la disponibilité de la documentation. Il est important à cette étape que l’étudiant valide l’étendue et la pertinence de son sujet avec l’enseignant afin que celui-ci ne soit ni trop large, ni trop précis.

Exigences - suggestions

Le résultat de cette tâche se manifeste par la formulation d’un énoncé ou d’une question de recherche. Cette formulation doit évidemment répondre aux exigences du travail, mais elle doit aussi permettre de mener une recherche d’information précise et réaliste.

En début de parcours, le sujet est souvent déterminé à l’avance par l’enseignant. Mais plus l’étudiant chemine dans son programme, plus il doit être en mesure de choisir son sujet et de le déterminer avec précision.

Outils potentiels

Pour réaliser cette tâche, l’étudiant pourra utiliser :

  • Un auxiliaire de travail (ex. : préciser mon sujet et énoncer ma question de recherche ou feuille de travail);
  • Des gabarits fournis par les enseignants.

Dans la pratique

Les expressions utilisées pour circonscrire le sujet de recherche peuvent varier d’une discipline à l’autre : spécifier un angle d'analyse, formuler la question, rédiger l’équation de recherche, etc.

L’exploration du sujet permet d’en saisir différents aspects et d’éviter  de choisir un sujet trop large ou trop restreint. Par exemple, le thème de la fécondation in vitro peut mener à plusieurs sujets possibles (angle biologique, éthique, sociologique).

0 commentaire(s)

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*